Cameroun: L'écrivain Américain incarcéré a été expulsé du Cameroun

Patrice NGANANG

News
Typography

Dans la matinée de ce mercredi, la défense de l‘écrivain était heureuse d’annoncer sa libération et l’abandon des poursuites contre lui, ordonnés par le tribunal de première instance de Yaoundé. Mais après, les choses sont allées très vite.

M. Nganang a été expulsé en début d’après-midi. Il a embarqué sur un vol de la compagnie Ethiopian Airlines vers les Etats-Unis, via Addis-Abeba. Son passeport camerounais lui a été retiré mais il dispose toujours de son passeport américain, pays dont il a également la nationalité.

lire aussi: patrice NGANANG, Il lui est reproché d'utiliser de l'argot (camfranglais) injurieux.

 

L’expulsion s’est faite de manière informelle sans aucune décision de reconduite à la frontière, a affirmé à l’AFP Me Simh. “Tout est allé très vite. Lorsque nous avons demandé des explications (sur l’expulsion, il nous a été dit) que notre client est de nationalité américaine et en situation irrégulière au Cameroun”, a-t-il déclaré.

Arrêté le 6 décembre à Douala, Patrice Nganang était poursuivi pour “apologie de crime” et “outrage à corps constitués” et “violences et menaces” après un post sur Facebook et une chronique dans l’hebdomadaire Jeune Afrique.

Mais pour son camp, son arrestation et son procès ne relèvent que d’une procédure à caractère purement politique. “Je sais qu’il est remis en liberté parce que c’est (une question) politique. L’histoire le retiendra ainsi. Lorsque M. Nganang a été arrêté, il était poursuivi pour outrage au président de la République. L’infraction a été abandonnée. Le président Paul Biya a donc désavoué tous ces gens-là qui par zèle ont fait arrêter un écrivain”, avait affirmé son avocat plus tôt dans la journée à la presse. 

 Source:Afriquemédia.tv