Une américaine a vu pendant six mois une masse marron se former et sortir de son nombril. Résultat : elle a sorti une masse noire (très) rebutante à la pince à épiler...

Le nombril  est une partie du corps difficile à nettoyer, surtout parce qu'il est généralement oublié. Une bonne hygiène générale est un premier bon point.

L'omphalolith est une maladie du nombril qui peut passer inaperçu pendant des années ne se révélant qu'en cas d'inflammation, d'infection ou d'ulcération

Comment prendre soin de son nombril

Si vous voulez astiquer votre nombril plus particulièrement, plusieurs techniques existent, mais il n'est pas nécessaire de les utiliser trop souvent car ce "bouton de ventre" est assez autonome.

Munissez-vous d'un coton-tige que vous trempez dans une solution de nettoyage (de l'eau, de l'huile pour bébé, de l'hamamélis...) et frottez doucement votre nombril. Répétez l'opération avec plusieurs cotons tiges jusqu'à ce que le nombril soit propre. Prenez enfin un coton-tige propre et enlevez l'excédent du produit utilisé.

Le bon nettoyage de routine : mettez un peu d'huile de coco sur votre nombril avant de prendre une douche. L'huile se liera à la saleté présente dans le nombril, ce qui facilitera sa destruction lorsque vous vous laverez.

topsanté.com

Pendant la grossesse, n’est-il pas dangereux de se mettre dans telle ou telle position lors des rapports sexuels ? Le bébé pourrait-il avoir mal ? voici quelques réponses données par un médecin qui vous aideront à concilier sexe et grossesse

Quelles sont les positions déconseillées pour faire l’amour enceinte ?

On ne peut pas réellement faire de généralités en ce qui concerne les positions qu’un couple devrait ou ne devrait pas adopter pendant une grossesse. Il y a plusieurs facteurs qui rentrent en jeu, notamment le stade de la grossesse ou encore le poids pris par la femme enceinte. Plus le ventre de la future maman sera lourd, plus il sera difficile d’adopter certaines postions. Je conseille aux couples d’éviter les positions « pesanteur » c’est-à-dire les positions ou le poids du partenaire pèse sur le ventre de la femme. Le missionnaire, par exemple, à un stade avancé de la grossesse est une position gênante, inconfortable et peu satisfaisante.

Les positions « pesanteur »sont-elles dangereuses pour la maman ou même pour le bébé ?

Il est important de rappeler que sauf en cas de contre-indications particulières de votre médecin, aucune position ne fait courir un risque pour la maman et pour le bébé.

Quelles positions conseillez-vous aux femmes à un stade avancé de la grossesse quand elles font l’amour ?

Ce qui est gênant pour une femme enceinte, c’est quand elle se trouve dans une position où son ventre tire et où ses seins lui font mal. Il faut avant tout favoriser les positions où la femme peut être posée, où elle ne ressentira pas le poids de son ventre. Les positions dites « cuillères » sont idéales dans ce cas. La femme étant sur le côté, son partenaire, installé contre son dos, bénéficiera d’un accès plus facile sans l’obstacle du ventre. En revanche, les positions arrière sont assez compliquées pour une future maman. En effet, à un stade avancé de la grossesse, le ventre est très lourd et il devient difficile de se mettre dans une position telle que la levrette.

Existe-t-il des alternatives pour les femmes enceintes adeptes de toutes ces positions ?

« Je conseille aux adeptes de la levrette par exemple, de caler leur ventre sur des oreillers. Elles seront certainement plus à l’aise. On peut adapter une position comme le missionnaire avec ce qu’on appelle le « missionnaire bord de lit ». La femme est assise au bord du lit et au lieu d’être couché sur sa partenaire, l’homme est debout face à elle, ce qui permet de ne pas appuyer son poids sur le ventre de la femme». Les couples doivent adopter les positions de bon sens. Le plaisir est important mais il ne faut pas oublier que pour une femme enceinte, le confort est primordial. La grossesse peut aussi être l’occasion de développer les préliminaires et de laisser parler son imagination.

Neufmois.fr

Dormir nus et s’embrasser

Une étude américaine a été effectuée sur plus de 10.000 personnes. Une question leur a été posée : qu’est ce qui les rendaient heureux dans leur couple et ce qui les dérangeaient.

Pepper Schwartz et son équipe de l'université de Washington ont constaté que 44% des hommes et 29% des femmes déplorent que leur partenaire ne soit pas "plus romantique". Les chercheurs se sont alors penchés sur les couples heureux. Ils ont étudié leurs comportements en vue d'aider les autres à avoir des relations plus satisfaisantes.

Pour les chercheurs, il ne fait aucun doute qu'ils ont un secret: ils maintiennent la flamme avec des petites choses toutes simples. "Si vous regardez les couples heureux, ils ont des rendez-vous en soirée. Ils se tiennent la main. Ils montrent leur amour en public" note la scientifique. "Ces démonstrations et ce romantisme sont importants dans la durée d'un couple."

Les spécialistes sont arrivés à la conclusion que, pour être heureux dans un couple, il faut faire quelques petits efforts. Ils suggèrent plusieurs choses. La première: dormir nus. Seules 34% des femmes sondées dorment nues. Les hommes sont un peu plus nombreux (38%) à se délester de leurs vêtements au moment d'aller au lit. Liberté totale et libido qui pourrait grimper.

Les spécialistes affirment aussi que les baisers en dehors de l'acte sexuel contribuent également au bonheur. Ceux qui s'embrassent affectueusement seraient plus susceptibles d'être satisfaits sexuellement.

Enfin, le psychologue texan, David Buss, met en garde contre un élément: la comparaison. "Les gens veulent savoir s'ils ont autant de rapports sexuels que les autres. S'ils n'en ont pas autant, ils peuvent croire que quelque chose cloche et se sentir mal. Mais il y a d'énormes différences individuelles en matière de pulsion et de chimie sexuelles."

Hellocoton.fr

La grossesse est synonyme d’évolution de votre morphologie et de prise de poids. Après quelques semaines vous ne rentrerez plus dans votre lingerie habituelle. Vous devrez alors changer de lingerie régulièrement en privilégiant le maintien optimal de votre poitrine. Nos conseils.

Quand acheter de la lingerie pour femme enceinte ?


Dès les premières semaines de la grossesse, votre poitrine commence à prendre du volume (1 à 2 profondeurs de bonnet et 1 à 2 tailles autour du buste). Il est donc important de choisir au plus tôt soutien-gorge de grossesse qui vous assure un bon maintien.

Si vous choisissez une marque classique, préférez les modèles présentant un large dos cheminée pour le maintien, des bretelles assez larges pour le confort et trichez en rajoutant des rallonges dans le dos. Evitez si possible les modèles à armatures qui peuvent comprimer le ventre et les seins.

La lingerie pour l'allaitement, à partir de quand ?

C’est généralement autour du 8è mois de grossesse que votre poitrine atteindra sa taille définitive (« allaitement installé »). N’hésitez donc pas à choisir un soutien-gorge d’allaitement car vous le porterez plus longtemps : à la fin de votre grossesse et pendant votre période d’allaitement.

Quel bas de lingerie pour une femme enceinte ?


Pendant 9 mois, vos hanches s’élargissent et votre ventre s’arrondit. Il est donc indispensable que votre culotte, string ou shorty ne vous serre pas. Vous trouverez facilement des bas de lingerie classique taille basse et élastiquée parfaits pour votre grossesse.

Si votre lingerie classique devient rapidement inconfortable, choisissez des bas spécialement étudiés pour la grossesse qui s’adaptent plus aisément à votre prise de poids. Culotte, shorty ou string, vous avez l’embarras du choix dans les magasins de mode pour femmes enceintes.

Privilégiez les bas en coton qui minimise les risques de mycoses très fréquentes chez les femmes enceintes