Invitée de «Rien à cacher», de Radio Nostalgie, Tina Glamour s’est dit déçue de n’avoir rien reçu de l’artiste Sidiki Diabaté lors des funérailles de son fils Arafat.

Tina Glamour n’a pas caché sa déception de n’avoir rien reçu de l’artiste malien Sidiki Diabaté. Tina Glamour est d’ailleurs très en colère contre Sikidi Diabaté parce qu’il ne lui a rien donné pour organiser les obsèques de son fils ; pourtant il était très proche de DJ Arafat.

28 12 2014 05 26magic le pont 1 780x400

« C’est Sidy Diallo, Président de la F.I.F (Fédération Ivoirienne de Football) qui m’a donné 500 000 FCFA pour que j’aille faire des achats pour habiller Arafat DJ avant son enterrement. Je lui dis merci. Dadju m’a offert 3 000 dollars. Merci au Groupe Toofan. Mais Sidiki Diabaté m’a rien donné, pourtant c’est lui qui m’a dit, Maman ne t’inquiète pas, je vais t’offrir quelque chose. Donc si Debordo Leekunfa l’a allumé, il a bien raison », a confié Tina Glamour lors de l’émission.

YECLO.COM.

Charlotte Dipanda la diva de la musique camerounaise vient d'entamer une nouvelle phase dans sa carrière artistique et musicale. L'auteure à succès du titre coucou vient de faire son entrée dans l'équipe de Pit Baccardi. elle rejoint empire Music. Un contrat dont on ne connaît pas encore les termes, principalement en ce qui concerne la durée de celui-ci mais surtout les aspects financiers. empire. Après avoir fait route avec plusieurs grands noms du RnB tel que les Xmaleya et aussi Magasco, Pitt Baccardi décroche Charlotte Dipanda.

Une artiste world music vient donc ainsi donner à Pit Baccardi une autre dimension en tant que producteur . un vrai défi pour le patron du label Empire qui doit désormais assurer à l'artiste Charlotte Dipanda un nouvel horizon, surtout que l'on sait que cette dernière à un public très large et ne peut pas seulement se contenter du Cameroun comme son seul espace d'expression musicale et artistique.

Serey Dié ne joue pas qu’au football. Il s’intéresse aussi à la musique. Au lendemain du décès de Dezy Champion, l’international ivoirien s’est adonné au zouglou, nous apprend une source bien introduite. Il aurait même interprété avec succès, plusieurs titres pour rendre hommage au défunt

Serey Dié serait aussi engagé dans la religion comme l’était Dezy Champion. Agé de 33 ans, le champion d’Afrique évolue en ce moment au FC Bâle. On ignore encore si son entrée dans le zouglou est provisoire ou définitive. En tous cas, il est bien parti pour imiter l’ancien footballeur Gadji Celi vainqueur de la CAN 1992, qui, après avoir raccroché les crampons, s’est reconverti avec succès au métier d’artiste chanteur.

abidjanshow.com.

Vivant en France depuis l’âge de deux ans et d’origine congolaise, Maître Gim’s n’a toujours pas été naturalisé.

Interrogé par Nikos Aliagas, dimanche dernier, l’uateur du titre à succès « saper comme jamais » a avoué avoir fait les démarches administratives pour obtenir sa naturalisation française mais celle-ci a malheureusement été refusée.

Refus qu’il a en effet beaucoup de mal à s’expliquer. Se considérant comme un véritable ambassadeur de la chanson et de la langue française, Maître Gim’s assure avoir pourtant suivi les instructions menant à la naturalisation à la lettre, prenant notamment part à des cours et tests de Français. S’étant constitué un dossier que lui-même qualifie de « béton », il ne perd cependant pas espoir.

Selon lui, la raison de ce refus serait en fait toute simple. Ainsi, alors qu’il était invité sur un plateau télé, le rappeur a assuré qu’il n’aurait aucun problème à obtenir ses papiers. Une petite phrase qui aurait ainsi vexé les autorités. Malgré tout, l’interprète à succès se sent bel et bien Français : « Je chante en français, je m’exprime en français et j’adore la langue française »

La Nouvelle Tribune

Plus d'articles...