Cameroun/assassinat de Mgr Bala : les interpellations se poursuivent.

Mgr Jean Marie Benoît Bala

News
Typography

Après l’arrestation du gardien de l’évêché, c’est au tour du chauffeur de Mgr Jean Marie Benoît Bala de regrettée mémoire d’être interpellé

Le nommé Noah Ntsa séjourne depuis quelques jours dans les locaux de la police judiciaire à Yaoundé. En effet les résultats de l’autopsie ont confirmé la théorie de l’assassinat de l’évêque. Non seulement il y a eu assassinat, mais aussi séquestration et enlèvement.

Ainsi, la garde à vue et l’interrogatoire des personnes interpellées permettraient-ils à la justice de mettre assez rapidement la main sur les auteurs de ce crime crapuleux. L’enquête suit son cours.     En attendant, le Vatican vient de procéder à la désignation d'un nouvel administrateur apostolique à la tête du diocèse de Bafia en la personne de Mgr Abraham Boileau Komé - évêque de Bafang.

En guise de rappel, Mgr Bala a été retrouvé mort le vendredi 2 juin 2017 dans les eaux de la Sanaga. Son véhicule, lui, a été découvert posté sur le pont de ce cours d'eau à Ebebda à quelque 70 km de Yaoundé. L'autopsie réalisée autour de sa dépouille renseigne que le corps du prélat aura séjourné moins de 4 heures de temps dans l'eau, des hématomes doublées de caillots de sang repérés dans la périphérie du bulbe rachidien, ses organes génitaux avaient anormalement pris du volume, ses viscères ne présentaient aucun indice d'intoxication alimentaire et ses poumons n'ont jamais pris une goutte d'eau. Toute chose qui conforte la thèse de l'assassinat.

 Sources:Allafrica