CAMEROUN/LUTTE CONTRE BOKO HARAM : « TROIS MILITAIRES TUES PAR MINES »

News
Typography

L’armée camerounaise enregistre encore des pertes en vie humaine dans ses rangs

Une patrouille de la Fmm a sauté sur une mine aux environs de Homeka dans l'arrondissement de Mora. Trois militaires ont été tués sur le champ. Il s'agit des soldats de première classe : Abraham Kolyang, Adama Sanda et Labou Niga. Cinq autres ont été blessés. Selon nos sources, les militaires camerounais effectuaient une « liaison administrative ». Leur voiture a roulé sur un engin explosif improvisé

Sources: LE JOUR du 25/04/2017