Cameroun: Crise anglophone,le frère de Jhon Fru Ndi kidnappé.

News
Typography

Kingsley Azeh Ndi, frère cadet du leader du Social Democratic Front (SDF), a été enlevé le 19 avril 2019 par des inconnus. C’est dans l’angoisse que la famille de Ni Jonh Fru Ndi a passé la fête de la Pâques.

 Kingsley Azeh Ndi, frère cadet du leader du Social Democratic Front (SDF), a été kidnappé le vendredi 19 avril 2019 par des inconnus. Les proches de la famille rapportent qu’il a été enlevé alors qu’il se trouvait dans le ranch de John Fru Ndi, située dans la localité de Bafut, dans le département de la Mezam, région du Nord-Ouest.

Il a été amené vers une destination inconnue par des hommes armés. Trois jours plus tard, ses proches n’ont pas toujours de ses nouvelles. Le correspondant local du site National Telegraph souligne que les ravisseurs auraient formulé une demande de rançon, sans en préciser le montant. Ce n’est pas la première fois qu'Azeh Ndi est victime de kidnapping. Cette situation témoigne de l’insécurité qui règne dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis le déclenchement de la crise anglophone.

 Ces derniers mois, les enlèvements, suivis de demandes de rançon, se sont multipliés. A ce jour, il n’existe pas de chiffres officiels sur ce phénomène qui tend à se généraliser dans une crise qui a déjà fait, selon les Nations Unies, près de 500 000 déplacés internes et externes.

Cameroon-info.net

Ajouter un Commentaire