Cameroun : Le Ministre Nganou Djoumessi révèle le bilan peu satisfaisant des entreprises du BTP dans le Septentrion

neoindependance.canalblog.com

News
Typography

Au cours d’une descente sur le terrain effectué sur les chantiers routiers de la région de l’Adamaoua, l’une des trois régions septentrionales du Cameroun, avec le Nord et l’Extrême-Nord ; le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a constaté que beaucoup d’entreprises en activité dans cette partie du pays ne «fournissent pas un rendement satisfaisant».

En plus des difficultés de paiement des décomptes et des aléas climatiques cités par les opérateurs du BTP pour expliquer la qualité de leur rendement, le ministre Nganou Djoumesi a pu «noter que dans les régions du Nord et de l’Adamaoua», il n’existe point de «sites d’emprunts de latérite», ce qui rend difficile l’approvisionnement en matériaux.

«C’est pour cela que nous avons privilégié le recours aux produits stabilisants et des matériaux innovants qui, associés au sol, participent à la stabilisation de l’axe routier.», explique le ministre dans une interview accordée au Quotidien gouvernemental.

Mais, par-dessus tout, Emmanuel Nganou Djoumessi croit savoir que les prestations discutables des opérateurs du BTP en activité dans la partie septentrionale du Cameroun sont à mettre sur le compte du volume de leur portefeuille actuel. «L’autre chose que nous avons notée, c’est que les entreprises, par leurs charges, se sont trop engagées. Il y en a qui ont plusieurs contrats et finalement sont partagées.», soutient le ministre des Travaux publics.

teles-relay.

Si vous avez aimé cet article,

Likez et Partagez

Ajouter un Commentaire