Afrique du Sud: 1000 de mineurs coincés sous terre retrouvent la liberté.

News
Typography

Plusieurs centaines de mineurs parmi le millier piégés sous terre depuis une trentaine d’heures en Afrique du Sud à la suite d’une coupure de courant sont remontés à la surface dans la nuit de jeudi à vendredi, a constaté une journaliste de l’AFP.

« Le courant a été rétabli » et les opérations pour secourir ont pu débuter, a déclaré à l’AFP un porte-parole de Sibanye Gold, James Wellsted. « Le premier monte-charge a ramené un premier groupe de mineurs », a-t-il ajouté.

Au lever du jour, plusieurs bus transportant quelques centaines de mineurs avaient déjà quitté la mine de Beatrix, près de la ville de Welkom (centre), a constaté une journaliste de l’AFP.

Les opérations de secours devaient se poursuivre encore environ une heure, le temps de remonter à la surface la totalité des 955 employés bloqués depuis mercredi soir, a précisé James Wellsted.

Interrogé pour savoir s’il y avait des victimes, James Wellsted a répondu: « selon nos informations, personne ne s’est retrouvé en situation de détresse jusqu’à présent ».

Plusieurs ambulances ont cependant été dépêchées sur place dans la nuit, a constaté une journaliste de l’AFP.

Journal du cameroun.