Crise Anglophone : Manifestations antisystème, une vingtaine de localités touchées par le mouvement de protestation.

photo archive: voice of cameroon

News
Typography

 

 Depuis ce matin les populations des villes du Nord-ouest et du Sud-ouest sont dans les Rues des quartiers et villages. Au total on dénombrerait 25 localités entre les deux Régions (NKENDEM, NDU, OKU BUEA, EYUMDJOCK, BAMBILI, MUTENGENE BAMENDA Etc...) où les populations se sont passées le mot afin de descendre dans les rues pour manifester contre le système. La présence des forces de maintien de l’ordre est à signaler. les forces de défense et de sécurité ne sont pas vus d’un bon œil dans ces localités, leur présence permet d’évitertout de même des dérapages et surtout les casses. On enregistrerait déjà des affrontements dans certaines localités

  Femmes enfants vieillards  marchent et scandent des cris de révolution  dans les Rue avec des drapeaux aux couleurs de la République imaginaire d’ « Ambazonie ». Les manifestations anti systèmes ne s’arrêtent pas depuis plus d’un an mais évoluent plutôt en  de nouvelles formes. La journée du vendredi 22 septembre 2017 restera une journée mémorable dans la mémoire des Camerounais d’expressions anglaise. Ces populations ont décidé de défier les autorités administratives et sont allées protester jusqu’aux bureaux des gouverneurs de Régions afin d’exprimer leur ras le bol. Quelques échauffourées ont été dénombrées et la police aurait fait usage de bombes lacrymogène pour disperser la foule.

Plusieurs vidéos nous parviennent d’internautes qui signalent une présence relativement importante de manifestants mais  les chiffres peu clair et sont  surtout imprécis. Le malaise dans les villes appartenant aux régions d’expression Anglaise du Cameroun est  connu de tous et la tension est montée d’un cran le jeudi 21 septembre après l’attentat à la bombe de Bamenda qui heureusement n’a pas causé de pertes en vies humaine.

Ce matin les populations sont descendues exprimer leur ras le bol dans la Rue, contre les institutions Camerounaise. Pendant que le discours du chef de l'Etat Camerounais est attendu a la tribune de l'organisation des Nations Unis. Des centaines de personnes exhibant les fanions aux couleurs Blanche et bleu de la République Ambazonienne. La situation semble apaisée depuis lors, du fait des fortes pluies qui s’abattent dans certaines villes à l’instar de Bamenda. Pour le moment on  ne signale pas de casses,  mais de vives tensions entre manifestants et force de l’ordre sont à noter. Nous  espérons  que le calme reviendra dans cette partie du Pays.

Plus de détails dans nos prochaines parutions.