Cameroun: Inflation des prix sur le marché, voici la réaction du gouvernement.

ECONOMIE
Typography

 Dans un contexte d’inflation généralisée des produits de grande consommation dans les marchés, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, a convoqué une réunion de crise à Yaoundé, le 20 mars dernier.

Après plus de quatre heures de débat entre le Mincommerce, les importateurs de riz, de poisson et les associations de défense des droits des consommateurs, ont fait la lumière sur la hausse des prix desdites denrées et les difficultés rencontrées par les acteurs. Ceux-ci ont évoqué des défis tels que ; la pénurie de devises, les délais prolongés de franchise des marchandises, l'augmentation des charges sur les déclarations douanières de 1,5 à 6,8% ...

Néanmoins, Jacquis Kemleu, secrétaire général du Groupement des importateurs de riz, a rassuré sur la disponibilité de 200 000 tonnes de riz, soit une réserve de près de 5 mois, la moyenne mensuelle de consommation de riz étant de 47 tonnes. Dans la foulée, le ministre du Commerce a indiqué que désormais, le riz brisure qui représente 70% des approvisionnements, coûte 330 FCFA/KG à Douala et 350 FCFA/KG à Yaoundé.

Dans la filière poisson, le maquereau 20+ voit son prix compris entre 1 000 et 1 200 FCFA/KG à Douala et Yaoundé. Le thon moyen calibre est à 700 FCFA/KG à Douala et Yaoundé. La sardine coûte 750 FCFA/KG dans les deux plus grandes métropoles du Cameroun. Le bar Corvina gros calibre, lui, est à 1 350 FCFA/KG. Le bar Calada gros calibre coûte aussi 1 350 FCFA/KG.

INVESTIRAUCAMEROUN.COM