Football

OM-PSG: bonne prestation des Camerounais (Clinton et zambo) malgré le match Nul (2-2)

Pour s’être contenté, en début de match, d’attendre une erreur adverse pour lancer ses offensives, le PSG a été puni en encaissant le premier but sur une frappe flottante de Luiz Gustavo au ras du poteau (1-0, 16e). On notera sur cette action la perte de balle de Neymar, touché au dos après un choc avec André Zambo-Anguissa, et la passivité de la défense parisienne, qui a laissé le milieu défensif brésilien armer son tir en toute quiétude à 25 mètres des cages.

Luiz Gustavo était partout

On ne peut pas dire que les hommes d’Unai Emery aient alors imprimé un rythme fou à la rencontre mais en conservant le ballon dans le camp adverse, et en s’appuyant sur le talent de leur numéro 10, ils sont parvenus à égaliser. L’international brésilien a sollicité le une-deux avec Adrien Rabiot avant de placer un tir croisé du gauche au ras du poteau de Steve Mandanda (1-1, 33e). Le résultat nul était donc plutôt logique à la pause.

Neymar laisse le PSG à dix

La seconde période a démarré par une polémique arbitrale. Auteur d’un superbe retour dans sa surface sur Kylian Mbappé, Jordan Amavi a touché le ballon à pleine main en se relevant. L’arbitre Ruddy Buquet n’a rien signalé et a même infligé un avertissement à l’attaquant du PSG pour protestation (54e).

La suite du match a longtemps ressemble à une possession de balle infructueuse des coéquipiers de Neymar. Et sur l’une de ses rares offensives, l’OM a obtenu un corner récupéré par Clinton Njié le long de la ligne de touche. L’international camerounais a éliminé Rabot et centré vers Florian Thauvin, lequel a trompé Alphonse Areola à bout portant (2-1, 78e). La fin de match a failli tourner au cauchemar pour le club de la capitale.

Cavani, ce héros…

lire la suite ici