CAN 2019: Le Maroc refuse, l’Égypte et l'Afrique du Sud répondent.

Actualités
Typography

La Fédération Sud-Africaine de football l'a annoncé jeudi: "Nous avons soumis notre candidature, maintenant c’est la Confédération Africaine de Football de décider" a dit le porte parole de la FASA.

 
L’Afrique du Sud rejoint donc l’Egypte, qui a, elle aussi, exprimé son envie d’accueillir la CAN-2019 après son retrait au Cameroun il y a quinze jours. Le Ghana est aussi preneur au cas où il n’y aura pas de candidat crédible. 

Le Maroc, l’un des candidats pressentis, a créé une grosse surprise en annonçant qu’il ne serait finalement pas candidat. 

Décision finale de la Confédération africaine de football sur le pays hôte de cette CAN 2019 sera annoncée le 09 janvier. 

Le Cameroun pour la CAN-2021?

bannières publicité artiste

Alors pour bien comprendre la question, il faut remonter en 2014. A l’époque la Confédération africaine de football (CAF) est dirigée par le Camerounais Issa Hayatou.

L'instance attribue l'organisation des trois prochaines CAN d’un coup : 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée.

Or, après le retrait de l’Organisation de la CAN-2019 au Cameroun, l’actuel président de la CAF, le Malgache Ahmed Ahmed a réattribué la CAN-2021 au Cameroun et celle de 2023 à la Côte d’Ivoire. 

Mais la Côte d’Ivoire ne veut pas de cette décision qu'elle qualifie d' "unilatérale" de la part de la CAF. Et elle a saisi le tribunal Arbitral du Sport (TAS) et le dossier n'est donc pas clos.

 

Deutsche Welle.