Cameroun: Que serait le Football africain sans le Cameroun?

SPORT
Typography

Samuel Eto’o, Rigobert Song, Mar Vivien Foe, Théophile Abega, Aboubakar Vincent tous ces noms sont ceux de champions d’Afrique camerounais appartenant à des époques différentes. Le Cameroun est et demeure le continent qui a fait rêver et continue de faire rêver. Parfois imprévisible par ses frasques, il n’empêche que c’est bien l’Équipe nationale de football du Cameroun qui a hissé haut le football africain au niveau du football mondial. Le Cameroun c’est le Cameroun, c’est cette phrase qui résume le paradoxe et la complexité de ce petit pays qui regorge de talents et qui peut briller et aussi peut sombrer. L’on retiendra que si l’Afrique existe sur la scène footballistique internationale, elle le doit bel et bien au Cameroun. D’abord de par ses performances sur le terrain et par la suite en dehors. Que serait le football africain sans le Cameroun ?

Une réalité subsiste en Afrique et elle se résume en ces faits, « nul n’est prophète chez soi ». Si le continent Africain peut désormais être mieux représenté on doit bien cela au Cameroun. Il existe des anomalies sur le continent africain, et l’une des plus marquantes depuis ses dix dernières années est bien le triste feuilleton qui se déroule au sein des instances suprêmes du football africain. La Confédération Africaine de Football par la voix de son président Ahmad Ahmad semble avoir décidé de passer outre les civilités en déclenchant un tôlé par le retrait de le CAN au Cameroun. Issa Hayatou, ancien président de l’instance dite faitière du football Africain voit ainsi son action déconstruite par son successeur qui a décidé de ne pas offrir à la plus grande nation de football Africaine cette compétition.

D’une place pour le continent africain pour la coupe du monde désormais nous en avons 5. L’artisan principal de cet avancé n’est rien d’autre que l’ancien président de la CAF à savoir le Camerounais Issa Hayatou. Pendant plus de deux décennies ont été de toutes batailles pour mettre « en haut » le football Africain au niveau mondial. Aujourd’hui, vilipendé et trainé dans la boue, Issa Hayatou est présenté à la face du monde comme un vulgaire criminel qui n’aura servi personne. Nous, Camerounais ne pouvons pas laisser cela nous faire sans attirer l’attention sur une telle attitude. La Confédération Africaine de Football n’aura jamais été aussi influente dans le football mondial sans ce citoyen Camerounais. Issa Hayatou qui a été à l’origine de plusieurs réformes de CAN à offrir au continent des spectacles de qualité. Son influence a la FIFA en tant que vice-président et plusieurs fois candidats à la présidence auront mené une fois de plus le continent noir au firmament du sport mondial.

Le Cameroun a été et reste le Pays le plus titré de l’histoire du football continentale. Il est bon de ne pas oublier que c’est le seul Pays qui fait et défait les grands. Les africains en générale et les citoyens camerounais en particulier semblent être frappés d’une grande amnésie vis-à-vis de ce qu’était le football mondial. Pour rappel, les compétitions internationales étaient discriminantes vis-à-vis du continent et les équipes nationales africaines n’avaient pas de place. Racisme et injustices étaient les principaux traitements réservés aux équipes africaines, et celle qui a le plus essuyé d’injustice fut bien le Cameroun. Il ya trente ans. Le pays de Roger Milla a joué un rôle majeur sur la scène footballistique mondiale. Sans vouloir revenir sur les performances footballistiques continentales, nous devons rester suffisamment conscients du rôle révolutionnaire que le Cameroun a imprimé au plan mondial.

Le Cameroun, a représenté à plusieurs compétitions le continent africain sur plan mondial. Coupes du monde et coupes des confédérations et jeux olympiques que nous avons remportées. Le Cameroun a toujours su représenter valablement l’Afrique et a été le pays qui a essuyé le plus d’injustices en matière d’arbitrage. Rappelons-nous des matchs Cameroun-chili, et Cameroun-Italie a la coupe du monde 1998. Où les lions indomptables ont fait face à la force de la tricherie et à la discrimination. Ce fut tout le continent noir qui était ainsi offusqué de devoir vivre cela. Le Cameroun représentait toujours l’Afrique et portait la responsabilité de défendre les couleurs de tout un continent voire d’une « race ».

Le Cameroun est aussi la plus grande nation de football africain par ce que notre pays sans effort a produit les meilleurs talents du ballon rond sur le continent. À cet effet toutes les autres stars du continent ont toujours voulu se comparer aux stars camerounaises. Que ce soit Samuel Eto’o, Roger Milla qui ne sont des sommités jamais égalées par le talent et par la longévité au haut niveau. Patrick Mboma, François Omam Biyk le légendaire héros du match Cameroun Argentine, ou encore Théophile Abéga de regretté mémoire l’on peut citer aussi des ballons d’or comme Mbappe Lepe et encore les talents oubliés comme Jean Manga Onguene et bien d’autres.

publicité yapee 2

Du coté des gardiens de but Thomas NKONO le meilleur gardien de but de tous les temps, Bell Joseph Antoine ou Jacques Songe ont donné à la mode et aux tenues des gardiens de but un nouvel élan en arborant le pantalon pour les gardiens de but ce qui est devenu le vêtement préféré à ce poste. Plusieurs règlements aussi ont été modifié du fait du Camerounnla règle des 6 secondes pour la possession manuelle du ballon par les gardiens de but.

Le Cameroun a battu le Brésil aux jeux olympiques, le Cameroun a été finaliste de la coupe des confédérations, le Cameroun a vu mourir Marc Vivien FOE en plein match de coupe de confédération, le Cameroun a battu l’Argentine en 1990, le Cameroun c’est le pays d’Afrique qui réussit là où on ne l’attend pas. Et le Cameroun est le champion d’Afrique en titre. Qui a fait mieux que le Cameroun en matière de football ? Faut-il le rappeler que les lions indomptables restent les lions indomptables et que ce sont eux qui mènent le football continental ?

Le Cameroun n’a peur de rien et le Cameroun reste la nation la plus influente du football en Afrique. Certaines nations à l’instar de Madagascar a dû attendre un élargissement à 24 pour devoir participer à sa première Coupe d’Afrique des Nations. Pour cette CAN 2019, le Cameroun avait déjà mis les petits plats dans les grands. En tant que pays le plus hospitalier d’Afrique, les frères africains ratent ainsi l’occasion de connaitre les charmes et les délices de l’Afrique en miniature.

Gontran ELOUNDOU

Analyste politique.