Cameroun : mafia et tribalisme pour succéder à Eteki Mboumoua à la Croix Rouge. La COMICODI interpelle le secrétaire général de la présidence de la république

societe
Typography

Objet: Graves menaces contre l’ordre public et l’image international du pays, à la Croix Rouge Camerounaise : Urgence d’une intervention pour rétablir un processus effectif juste et démocratique.

 Monsieur le Secrétaire Général,

J’ai l’honneur de porter à votre haute et diligente attention pour la très haute information du Chef de l’Etat, les actes de faux et usage de faux, tribalisme outrancier, mensonges, vols et détournements, violation systématique des textes de référence et injures au bon sens, qui caractérisent la situation à la Croix Rouge camerounaise actuellement.

A l’appui de notre constat, le dossier joint en annexe, qui nous vient du président du comité départemental du Mfoundi.

Il n’y a aucun doute que les auteurs de ces actes, convaincus de leur impunité et mus par un instinct congénital de trafics mafieux, de malfaisance et de gouvernance impropre, n’ont aucune considération pour l’image, le crédit et la réputation de notre pays qui se trouvent ainsi souillés. Nous ne saurions supporter de devenir un pays de tricheurs partout.

En tout état de cause, la commission plaide pour une intervention prompte et très ferme, pour mettre fin à cette dangereuse cabale. Le Monde entier nous regarde, et notre réputation n’est déjà pas celle dont pourraient être fiers nos enfants demain. Il faut arrêter tous les voyous qui souillent l’image du pays avec ces comportements inacceptables. C’est une autre Fecafoot voire pire.

La Commission saisit cette occasion pour assurer Monsieur le Secrétaire Général de la présidence de la République, de sa haute et fraternelle considération. /.

Le Président de la Commission

SHANDA TONME

Médiateur universel

Copie : PM ;DGSN ; SED;MINSANTE;CICR ;MINATD

SOURCES: Camnews24.com