Cameroun/Actualités : Lafarge-Holcim, Dangote et Cimaf, victimes de la contrefaçon de leur ciment au Cameroun.

societe
Typography

Le 16 juin 2017 à Douala, la capitale économique camerounaise, le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana (photo), a assisté à la destruction d’une cargaison de 743 sacs de ciment des marques Cimencam (Lafarge-Holcim), Dangote et Cimaf, apprend-on officiellement.

Cette cargaison de ciment a été saisie, après dénonciation, dans les entrepôts d’un opérateur économique de la ville de Douala, actuellement en fuite, et qui était visiblement spécialisé dans la contrefaçon des produits et emballages des producteurs locaux de ciment.

«Le gouvernement a engagé une campagne de lutte sans merci contre toute forme de commerce illicite, notamment la contrebande et la contrefaçon qui détruisent l’économie nationale. Ce sont des freins au développement économique du Cameroun», a déclaré le ministre Mbarga Atangana, tout en promettant des poursuites judiciaires à ce contrefacteur.

Cette opération survient dans un contexte marqué par des effondrements d’immeubles, souvent causés par la mauvaise qualité des matériaux utilisés par les promoteurs. «Ces criminels économiques réussissent à tromper la vigilance des pauvres consommateurs..Lire la suite