Cameroun/examen du Bepc 2017 : le sujet d’éducation à la citoyenneté jugé indécent.

societe
Typography

Certains parents ont jugé indécent le sujet d’éducation à la citoyenneté. Même si les responsables au ministère de l’éducation expliquent que c’est un thème inscrit au programme scolaire.

Voici le sujet de l’examen du brevet du second cycle qui fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux :

« Dr Nyemeck, médecin dans un hôpital de Yaoundé, a été sollicité par un établissement hôtelier de la place pour administrer les premiers soins d’urgence à l’un de ses clients. Arrivé sur les lieux, il aperçoit son épouse Sandrine sortant d’une chambre dudit hôtel en compagnie d’un inconnu. Furieux, le médecin se jette sur ce dernier, le moleste sérieusement pour se faire justice»

Selon le journal Cameroon Tribune parut ce jour, ce sujet publié sur les réseaux sociaux a suscité beaucoup d’indignation auprès de certains internautes :

«C’est une blague ? C’est une épreuve proposée à un examen officiel ? Parler d’infidélité à nos jeunes enfants ?»  «Ils ne pouvaient pas prendre le cas des gens qui jettent les ordures en ville ? Ils parlent des histoires du dessous de la ceinture».

Pour les candidats, il n y a rien de nouveau sous le soleil. «Nous avons traité les thèmes évoqués dans ce sujet au cours de l’année scolaire, je n’ai pas été surpris. Mais je dois avouer que mes parents étaient choqués de voir ce sujet, ceci parce qu’ils n’arrivent pas à parler de sexe avec moi. Si les enseignants au moins le font sans gêne, cela ne nous dérange pas», a confié un candidat dans les colonnes du journal.

Selon Virginie Bitjong, inspecteur pédagogique chargé des sciences humaines, au ministère des Enseignements secondaires, interrogé par Cameroon Tribune, les thèmes traités en classe de troisièmes en éducation à la citoyenneté sont variés. Le ministère des Enseignements secondaires a opté pour l’approche par compétence à travers laquelle les enseignements sont désormais basés sur les situations de vie, pour que l’enfant lui-même mette en exergue les notions qui partent de cette situation.lire la suite ici