CAMEROUN/Grand-Nord : « Dépotoir des fonctionnaires indisciplinés»

societe
Typography

C’est la question que se pose le journal L’œil du Sahel. Le Grand-Nord est-il devenu un dépotoir pour fonctionnaires véreux ou fonctionnaires accusés d’irrévérence envers l’ordre établi ?

 C’est la question qui taraude les esprits après la décision du Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé de la gendarmerie (SED), Jean Baptiste Bokam, sanctionnant les gendarmes «corrompus» de Bonaberi à Douala. Le débat anime les réseaux sociaux depuis le 10 mai, date de la signature de la décision du SED affectant le maréchal des logis-chef Guy Arouptouang à l’escadron de Poli, dans la région du Nord, et l’adjudant Achille Etouke à l’escadron de Blangoua, dans le département du Logone et Chari. Pire, la récente affection du personnel médical dans le Grand-Nord par le ministre de la Santé publique a amplifié l’ire de plusieurs personnes. Une analyse du profil du personnel affecté montre qu’il s’agit des leaders des médecins grévistes qui ont engagé un bras de fer avec André Mama Fouda.