DES JEUNES CAMEROUNAIS REJOIGNENT BOKO HARAM

societe
Typography

Selon L’œil du Sahel. « 2000 jeunes de Mayo-Moskota ont rejoint Boko Haram ».

 

D’après le maire de la commune de Mozogo, environ 2000 jeunes sur une population d'environ 150.000 âmes ont rejoint les rangs de la secte islamiste Le dixième de cet effectif provient du canton de Moskota et le reste de celui de Mozogo. Au début de cette guerre la crotte qui était agitée au nez des jeunes pour les inciter à intégrer la secte était la promesse de la vie éternelle. Aujourd’hui, s’ajoutent de nouveaux éléments : il s’agit les conflits entre communautés, les échecs personnels, les déceptions amoureuses, la jalousie, l'oisiveté, l'absence de l'Etat, la pauvreté, la politique ou encore la sous-scolarisation.

                                                     L’œil du Sahel du  17 avril 2017