CAMEROUN : UN MORT SUR LE CARREAU A MUTENGENE

societe
Typography

Mercredi dernier, dans un débit de boisson, un jeune charpentier a trouvé la mort lors du passage d’une patrouille de police dans  la ville de Mutengene, Région du sud-ouest du Cameroun. D’après une presse locale, le jeune aurait voulu se soustraire à la vue des policiers parce que n’étant pas en possession de sa carte nationale d’identité. Il sera stoppé dans sa course par une balle tirée par un élément des forces de l’ordre, celle-ci lui sera fatale.

Les jeunes de cette localité décidèrent alors d’aller demander des explications au commissariat de police.  Ils sont accusés d’avoir vandalisé le commissariat, favorisant l‘évasion de quatre détenus. Ces jeunes auraient également incendié des voitures de police dont celle du commissaire. Peu après le Lycée de Mutengene sera la cible de vandalisme  au cours desquels on déplore plusieurs pertes matérielles. Une enquête est ouverte par les policiers pour déterminer les responsables de ces actes de destruction des biens publics.

Rappelons que cette partie du pays est en proie à des manifestations qui durent depuis 4 mois déjà. Certains militants requièrent entre autres le respect du bilinguisme intégral, d’autres plus extrémistes demandent le fédéralisme. D’autres encore plus radicaux  réclament la sécession.

                                                                                                           MERGEM