Cameroun – crise anglophone: des élèves attaqués par les sécessionnistes, l’armée riposte

Au quotidien
Typography

Selon le journal la Nouvelle Expression, les élèves font à leur tour l’objet d’attaque de la part des sécessionnistes. Après les autorités administratives, c’est un internat qui a été visé dans la région d Nord-Ouest. Des hommes armés ont tenté d’enlever plusieurs élèves. N’eut été l’intervention de l’armée, cette opération d’enlèvement aurait réussi.

En effet, les éléments de forces de défense de l’armée camerounaise ont fait front et repoussé les assaillants. Malheureusement, et assaut a suscité de l’inquiétude auprès des parents et du corps enseignant car, Ce n’est pas la première fois que les acteurs du secteur éducatif sont pris pour cible par les sécessionnistes depuis le début de la crise anglophone. 

Au tout début de la crise, lorsque le mouvement avait été impulsé par les avocats anglophones et les enseignants, des élèves avaient été pris à partie quand les villes mortes avaient débuté dans les deux régions (Nord-Ouest et Sud-Ouest).

CRAPULERIE RETOUCHEE

Ensuite, le 17 mars dernier, des étudiants de l’université de Dschang avaient été kidnappés par des hommes armés à Lebialem dans la région du Sud-ouest.  en même temps que le Président du Conseil d’Administration du Cameroon General Certificate of Education (GCE) Board, le Prof Ivo Leke Tambo.

MERGEM

Source: Cameroonweb