Crise anglophone : Sisiku Ayuk Tabe dit craindre pour sa vie et aurait quitté le Nigeria

Au quotidien
Typography

Le président auto proclamé de la République imaginaire de l’Ambazonie dit ne plus se sentir en sécurité au Nigéria, pays voisin du Cameroun.

En effet, suite à l’accord passé entre les deux pays qui autorise l’armée camerounaise à traquer les terroristes ambazoniens jusque dans le territoire nigérian. M. Ayuk a décidé de quitter le Nigeria anglophone ou il est en exil depuis de nombreuses années suite à une sombre affaire de détournements de fonds.

Selon le haut commissaire du Nigéria qui a été reçu en audience le 5 décembre dernier par le chef de l’Etat Paul Biya, cet accord signé entre le Cameroun et le Nigéria indiquait aussi la décision du Nigéria à ne plus délivrer de visa à tout camerounais soupçonné d’appartenir à cette organisation terroriste, toutes les représentations diplomatiques nigérianes à l’étranger sont déjà avisées : tous les camerounais listés par le gouvernement  de Yaoundé verront leur titre de séjour non renouvelés et se verront expulsés du pays

Les terroristes des deux pays seront livrés à chaque pays victime.

Sisiku Ayuk Tabe «En tant que président de la république fédérale d’Ambazonie, toutes les options sont sur la table, y compris l’option militaire pour accéder au pouvoir » voire la video