PATRICE NGANANG : "L'INSURRECTION QUI VIENT

causes
Typography

Paul Biya, à la tête du Cameroun depuis vingt-neuf ans, a été réélu le 9 novembre.

Une élection marquée par une forte abstention. Deux mois plus tard, l'annonce de son gouvernement n'a provoqué aucune réaction, y compris dans l'opposition. Patrice Nganang, écrivain engagé et professeur à l'université de New York, pense que c'est le grand calme avant la tempête lire la suite sur courrierinternational.com