Cameroun: De violents combats entre l'armée et une milice terroriste permettent la libération de plusieurs otages.

Photo d'archive/Reuters

causes
Typography

L’armée camerounaise a libéré mercredi 26 décembre, après d’intenses combat 18 personnes retenues en otage depuis plusieurs mois par une bande armée qui sévit dans le nord du Cameroun, selon la télévision publique camerounaise.

18 personnes détenues en otage au Nord libérées par l’armée.

C’est au bout de deux jours d’intenses combats que l’armée camerounaise est arrivée a bout d’une bande armée qui détenait 18 personnes en otage, tous des civils, dans le nord du pays.

Selon la CRTV, les combats ont eu lieu à kilomètres du parc national de la Bénoué entre les régions d’Adamaoua et du Nord où les ravisseurs s’étaient retranchés dans un campement.

Dans le même registre, lire aussi: RDC: Massacre planifié dans le Kasaï ?

Par ailleurs, lors des combats, un otage a trouvé la mort et quatre autres blessés. Le campement de la bande armée où étaient retenus en captivité les otages a été détruit. Les blessés ont par la suite été évacués vers le centre de santé de Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua.

Rappelons que les prises d’otage par des bandes d’armées, suivies de demande de rançons sont fréquentes dans le nord du Cameroun.

En novembre 2017, une tentative de prise d’otage s’était soldée par le décès de deux personnes dans l’arrondissement de Touboro dans le nord du pays où sévit également le groupe terroriste Boko Haram.

Source: Afrique-sur-7.fr