Des nouvelles mesures contre le trafic d'êtres humains en Libye .

Esclaves en Libye

causes
Typography

Les forces armées basées dans l'est de la Libye ont entamé des patrouilles dimanche le long de la frontière sud du pays afin de lutter contre la contrebande et le trafic d'êtres humains, a déclaré un responsable militaire à Xinhua.

"Des patrouilles militaires organisées par le bataillon Subul Assalam ont débuté dimanche près de la ville de Koufra, dans le sud-est du pays", a confié à Xinhua Saeed Wanis, un officier de l'armée.

"Les activités de contrebande qui se déroulent dans la région nuisent à la prospérité de la Libye dans des proportions effrayantes", a-t-il affirmé, soulignant qu'il était très difficile de sécuriser cette zone "en raison des étendues désertiques, qui exigent un grand nombre de soldats".

Le bataillon Subul Assalam a émis samedi un communiqué menaçant à l'attention des trafiquants d'essence et d'êtres humains, affirmant qu'il ne "tolérerait aucun contrebandier" et que "les patrouilles militaires se poursuivraient 24 heures sur 24"... Lire la suite sur french.china.org.cn