Cameroun: crise anglophone un gendarme abattu en essayant de défendre une école. Voici les faits.

patrouille de gendarmerie.

causes
Typography

Un gendarme a été tué ce lundi 6 novembre 2017 dans la localité de Jakiri, région anglophone du Nord-Ouest dans une confrontation entre des activistes anglophones et des forces de l’ordre, selon les autorités administratives de la région. Elles rapportent que des hommes masqués qui ont voulu faire respecter le mot d’ordre de ville morte, ont fait irruption au Lycée Bilingue de Jakiri vers 13 heures pour chasser les élèves et les enseignants qui étaient en plein cours.

«Le gendarme major Djounia qui était de garde au Lycée, a pourchassé ces activistes vers la brousse et c’est là qu’il est tombé dans leur embuscade. Ils ont arraché son arme et l’ont abattu avant de s’évaporer dans la nature avec son fusil», précise un responsable de la gendarmerie dans le Nord-Ouest.  Ce dernier indique par ailleurs que la lire tout l'article sur camerouninfo.net