Afrique du Sud: un gang tente de scier les jambes d’un triathlète !

faits divers
Typography

Afrique du Sud, le triathlète Mhlengi Gwala a été attaqué par trois inconnus qui ont tenté de lui scier les jambes. Mardi vers 03 heures du matin, Mhlengi Gwala « se rendait en vélo pour retrouver un ami pour s'entraîner » quand il a été attaqué par des inconnus, a expliqué à l'AFP Dennis Jackson, directeur d'une organisation de soutien aux athlètes à Durban.

« Ces gars sont sortis d'un buisson. Il a pensé qu'ils voulaient le voler, [...] donc il a proposé de leur donner son téléphone, sa montre et son vélo », a témoigné un ami de l'athlète, Sandile Shange, à la radio 702.

Or, ses assaillants avaient une autre idée en tête. En effet, ceux-ci souhaitaient lui couper les jambes. Dès lors, ils se saisiront d’une scie qu’ils avaient amenée avec eux. Tandis que deux hommes tiennent l’athlète par le haut du corps un autre tente de couper la jambe. Ils arriveront jusqu’à l’os, mais ne pourront pas aller plus loin. Ils tenteront ensuite de lui couper la seconde jambe avant qu’une patrouille de sécurité ne vienne mettre fin à cette attaque.

« Selon Mhlengi, la scie était très rouillée », a-t-il précisé, ajoutant que le gang s'était enfui au passage d'une patrouille de sécurité.

 ATHLETE ATTAQUE

Transporté à l’hôpital, Mhlengi Gwala est actuellement en train de se faire opérer afin de sauver ses jambes. Il semblerait que les médecins soient plutôt confiants

Il est difficile de comprendre la raison de ce geste. Celui-ci est d’ailleurs qualifié de « totalement répugnant » par le triathlète sud-africain Henri Schoeman, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Rio.

L'Afrique du Sud connaît une très forte criminalité avec 51 homicides commis par jour, selon la police qui dénonce une « culture de la violence ». 

RDS.CA