Cameroun: Le gouvernement décentralise à la fonction publique.

societe
Typography

Cameroun: Le gouvernement engage la décentralisation régionale du suivi des dossiers des fonctionnaires.

Joseph LE (photo), le ministre de la Fonction publique (Minfopra), informe qu’afin d’éviter les déplacements à risques et parfois onéreux générés par le suivi des dossiers des personnels de l’Etat et les usagers de son département ministériel, il a institué un dispositif de collecte au sein des délégations régionales. Désormais donc, les agents de l’Etat peuvent solliciter auprès de ces délégations régionales, des renseignements, déposer leurs dossiers complets ou obtenir des informations relatives à l’évolution du traitement de leurs dossiers. Ceci, en précisant leur adresse complète (boîte postale, téléphone, email) ainsi que leur administration de rattachement, le cas échéant. « Une navette périodique sera organisée entre lesdites délégations et les services centraux pour la transmission et le retour des informations », affirme Joseph LE. Toujours selon le membre du gouvernement, la notification des actes aboutis interviendra après la finalisation du processus d’identification et de localisation des personnels de l’Etat. « Les usagers non satisfaits peuvent saisir directement le Minfopra par email à l’adresse : joseph.le@minfopra.gov.cm (mail to: joseph.le@minfopra.gov.cm) », assure-t-il.

(c) Investir Au Cameroun :SA

Cameroun: Le gouvernement engage la décentralisation régionale du suivi des dossiers des fonctionnaires.

Joseph LE (photo), le ministre de la Fonction publique (Minfopra), informe qu’afin d’éviter les déplacements à risques et parfois onéreux générés par le suivi des dossiers des personnels de l’Etat et les usagers de son département ministériel, il a institué un dispositif de collecte au sein des délégations régionales. Désormais donc, les agents de l’Etat peuvent solliciter auprès de ces délégations régionales, des renseignements, déposer leurs dossiers complets ou obtenir des informations relatives à l’évolution du traitement de leurs dossiers. Ceci, en précisant leur adresse complète (boîte postale, téléphone, email) ainsi que leur administration de rattachement, le cas échéant. « Une navette périodique sera organisée entre lesdites délégations et les services centraux pour la transmission et le retour des informations », affirme Joseph LE. Toujours selon le membre du gouvernement, la notification des actes aboutis interviendra après la finalisation du processus d’identification et de localisation des personnels de l’Etat. « Les usagers non satisfaits peuvent saisir directement le Minfopra par email à l’adresse : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (mail to: Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) », assure-t-il.

(c) Investir Au Cameroun :SA