Cameroun – crise anglophone: 12 ans de prison pour le directeur adjoint d´un lycée anglophone

societe
Typography

Terence Penn Khan, vice-proviseur d´un lycée à Bambili, en région anglophone, a été condamné mardi 10 avril à douze ans de prison et cinq millions de francs CFA d´amende par le tribunal militaire de Yaoundé. Les chefs d´accusation : complicité de sécession, financement du terrorisme et complicité avec la rébellion. Terence Penn Khan a été arrêté le 16 janvier 2017 à Bamenda. 

En octobre 2016, Terence Penn Khan se fait l´écho, dans son lycée de Bambali, de l´appel au boycott lancé par un consortium de la société civile, des enseignants, des avocats... Les leaders de ce consortium sont arrêtés en janvier 2017. Pour Yaoundé, c´est clair, le vice-proviseur est un des meneurs du mouvement côté enseignants. 

Maitre Agbor Balla Nkongho, un de ses avocats, qui a d´ailleurs fait lui-même huit mois de prison à cette époque pour les mêmes raisons politiques, est catégorique : son client n´est ni un séparatiste, ni un terroriste. D´ailleurs le consortium ne revendiquait pas une indépendance de la région anglophone mais prônait un fédéralisme, plus de justice, d´égalité et du travail. « C´est quelqu´un que je connais très bien, qui n´est pas dans le mouvement sécessionniste, qui n´a rien d´un terroriste, il n´y a rien contre Penn. » 

Camerounlink