Cameroun - John Fru Ndi : « J'ai décidé de céder ma place à mes jeunes cadets dans le parti »

societe
Typography

Le principal opposant camerounais, l’anglophone John Fru Ndi, ne sera pas candidat à l’élection présidentielle prévue fin 2018 au Cameroun, a-t-il indiqué à la tribune du congrès de son parti, le Social Democratic Front (SDF), jeudi 22 février à Bamenda, dans la région du Nord-Ouest.
« Moi, je ne présenterai pas ma candidature [à l’investiture du parti pour la présidentielle]. J’ai décidé de céder ma place à mes jeunes cadets dans le parti », a déclaré le président du SDF, parti dont il est à la tête depuis sa création en 1990. « Je me tiens ici pour dire clairement que je passe le flambeau à la personne que vous allez choisir », a-t-il ajouté.
Le SDF doit choisir son candidat pour l’élection présidentielle vendredi ou samedi. Trois candidats ont déjà fait part de leur intention de solliciter cette investiture : Joshua Osih, Joseph Mbah Ndam et Jean Tsomelou.

JOHN FRU NDI

Sa longévité à la tête du parti était source, depuis plusieurs années, de critiques plus ou moins ouvertes de membres du SDF et de militants à son encontre.

ACTU CAMEROUN