Crise anglophone : Le ministre camerounais de la Communication annonce l’extradition de 47 sécessionnistes à Yaoundé

societe
Typography

La chaîne e télévision France 24  l’avait déjà annoncé, ce lundi 29 janvier 2018 au poste national, Issa Tchiroma Ministre camerounais de la communication vient de  confirmer la présence de  Sisiku Ayuk Tabe, (président de la république fantôme de l’Ambazonie) et de plusieurs sécessionnistes sur le territoire camerounais, en provenance du Nigéria.

 Le porte-parole du gouvernement a déclaré ce lundi 29/01/2018 : «Je peux déjà confirmer qu’ils sont au Cameroun. Il me fallait attendre l’autorisation du Président de la République et du Premier ministre pour communiquer sur cette actualité qui intéresse le monde d’entier… »

Le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary a annoncé au cours d’une conférence de presse que 47 personnes dont Sisiku Ayuk Tabe, président de l’Ambazonie, se trouve depuis quelques heures entre les mains de la justice camerounaise, devant laquelle ils répondront de leurs crimes. Ces leaders sécessionnistes avaient été arrêtés par le Nigeria. Ils auraient été extradés, à la suite de négociations entre les gouvernements des deux pays.

Actu Cameroun