Cameroun/Littoral : La Communauté urbaine de Douala décroche un financement de 65 millions FCFA à Bordeaux, en France

societe
Typography

Le 15 novembre, a eu lieu la signature d’une convention entre Fritz Ntone Ntone (photo), délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Anne-Lise Jacquet, vice-présidente de Bordeaux Métropole déléguée à l’eau et à l’assainissement et Michel Vernejoul, conseiller de Bordeaux Métropole délégué aux Relations Internationales. 

Au terme de cette convention, Bordeaux Métropole consacrera une enveloppe de 100 000 € (environ 65,5 millions FCFA) à l’apport en eau potable et l’installation de toilettes dans trois centres de santé du quartier Maképé Missoké de Douala. 

Ce financement entre dans le cadre de la loi Oudin (9 février 2005). Elle ouvre la faculté aux collectivités territoriales et à leurs groupements de consacrer une partie de leurs ressources spécifiques « eau et assainissement » à des actions de coopération internationale. 

A cet effet, la loi Oudin prévoit  que « les communes, les établissements publics de coopération intercommunale et les syndicats mixtes de distribution d’eau potable et d’assainissement, peuvent, dans la limite de 1% des ressources qui sont affectées aux budgets de ces services, mener des actions de coopération territoriale étrangère ».

Investir au Cameroun