Le Top

Grid List

Environ 106 bourgades ont été attaquées et incendiées, depuis octobre 2017, dans les deux régions anglophones du Cameroun, en proie à une crise sociopolitique, selon le Centre pour les droits de l'homme et la démocratie en Afrique (CHRDA), dans une note. Plusieurs bourgades incendiées dans les régions Anglophones.

publicité yapee 2

"Depuis octobre 2017, après les premiers raids militaires, 106 villages ont été attaqués, brûlés et leurs habitants ont complètement ou partiellement déserté les villages", indique le président du CHRDA, Me Agbor Nkongho, précisant que "65 ont été dénombrés de la région du Nord-ouest et 41 dans le Nord-ouest." Sur les 65 bourgades répertoriées dans la région du Sud-ouest, "45 sont gravement touchées", tandis que "25" sur 41 le sont, dans le Nord-Ouest, selon le CHRDA, qui dit avoir "documenté des preuves de ces crimes (à travers) des témoignages oculaires, enregistrements vidéos et photographiques". Depuis plus d’un an, le Nnord-ouest et le Sud-ouest, les deux régions anglophones du Cameroun, traversent une crise sociopolitique.

La situation s’est dégradée avec l’interpellation au Nigeria de 47 séparatistes, dont Sisiku Ayuk Tabe (leader) et leur extradition au Cameroun. Les combats entre les forces de défense et de sécurité camerounaises et des hommes armés se réclamant des "forces de restauration de l’Ambazonie", un Etat imaginaire, sont devenus fréquents. Plusieurs organisations internationales accusent le gouvernement camerounais et les séparatistes d’exactions dans le conit qui les oppose depuis plusieurs mois. "La destruction de biens appartenant à des civils, le pillage et l'incendie illicites et à grande échelle de villages par l'armée camerounaise constituent des crimes de guerre et contre l'humanité", rappelle l’ONG, estimant que ces "actes doivent faire l'objet d'une enquête approfondie et les auteurs traduits devant les autorités compétentes.".

afrique-sur7.fr.

Si vous avez aimé cet article,

likez et partagez

Privés depuis trop longtemps de moyens de subsistances donc, de leurs salaires mensuels, les agents de l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC) semblent, si l’on en croit les nombreuses plaintes émises contre certains d’entre eux, avoir établi un réseau parfaitement bien rodé de mafieux au sein de cette administration

Comptabilisant jusqu’à ce jour, près de six mois d’arriérés de salaire, privés par la même occasion de certains avantages dus à leurs fonctions, et ne supportant plus sans aucun doute d’évoluer ainsi, il semblerait selon certains témoignages, que quelques agents de l’Agence nationale de l’urbanisme des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC), auraient tout simplement décidé de s’adonner à une sorte de trafic au sein de cette administration

« Privés de salaire, bon nombre d’agents véreux de l’ANUTTC, se sont lancés dans un trafic parallèle qui consiste à travailler pour leur propre compte au sein de cette agence de plusieurs manières. En effet, ils font payer les travaux topographiques qu’ils effectuent avec le matériel de l’agence. Ils s’associent avec des démarcheurs qui repèrent les terrains non cadastrés puis procèdent à une réalisation de relevé topographique. Tout cela dans le but de soutirer de l’argent ou autre chose au propriétaire du bien », a dénoncé Nicolas Nguema, un compatriote abusé.

Une situation qui dure depuis déjà quelque temps, sans pouvoir trouver de solution. Malgré les plaintes des usagers, cela ne semble visiblement pas inquiéter les principaux concernés. Mieux encore, le nouveau directeur général de cette agence, Olivier Abel Nang Ekomiye, reste de marbre face à cette mafia organisé au sein de sa structure.

gabonmediatime.com.

Ce livre est le premier écrit en français sur la crise anglophone du Cameroun, dans sa forme actuelle: une guerre civile qui oppose l'armée du régime de Paul Biya et les populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays. Un conflit qui a déjà causé des centaines de morts et plus de 40000 réfugiés. L'auteur grâce une approche pluridisciplinaire; historique, linguistique et politique, ainsi qu'à son expérience d'ancien prisonnier de ce régime, apporte un éclairage détaillé sur cette crise. L'ensemble de ses réflexions constitue un cadre à la disposition du grand public pour comprendre la situation présente et à venir du Cameroun, à la lumière de la question anglophone. Patrice NGANANG est un écrivain camerounais. Professeur Titulaire à l'Université d'Etat de New York, Stony Brook ou il enseigne la théorie littéraire et culturelle.

Camer.be.

 

Selon Agora Mag, près de 20 élèves du lycée de Mindourou accoucheront dans les prochains mois après des coïts non protégés. Les élèves concernées font les classes de 6e, 5e, 4e, et 3e.  Dans ce village de l’arrondissement de Ndélélé, département de la Kadey, dans la région de l’Est, certains parents accusent des enseignants, d’être les auteurs de ses grossesses. Joint au téléphone, le proviseur de l’établissement public d’enseignement secondaire général, ne nie pas le fait. Mais il sait que 3 de ses élèves et non 19, sont enceintes, et « actuellement au quartier, tel que l’exige les textes ». Il précise que ces 3 apprenants du lycée de Mindourou, sont revenus des vacances de l’année scolaire dernière, avec ces grossesses. « L’information accusant les enseignants d’être les responsables de ces mauvais exemples, est fausse », ajoute le proviseur.

publicité yapee 2

 

Ocameroun.info

Source: RFI

faits divers

L’identité du défunt reste inconnue, aussi bien pour les autorités grecques que celles du Cameroun.

Selon le quotidien francophone libanais L’Orient-Le Jour, un journal libanais qui cite l‘agence de presse grecque ANA, le jeune homme de 24 ans  a été retrouvé vers 2 heures du matin (heure GMT) par deux de ses amis. Transféré vers l’hôpital de Mytilène, sa mort sera confirmée. Les raisons de son décès n’ont pas été médicalement établies par le médecin légiste.

Jointe au téléphone la Direction des Camerounais à l’étranger, des étrangers au Cameroun, des réfugiés et des questions migratoires au Ministère camerounais des Relations extérieures déclare ne pas être informée de ce décès. Néanmoins, le responsable au bout du fil promet de saisir la représentation diplomatique du Cameroun en Grèce pour plus de détails.

publicité yapee 2

Il faut préciser que de nombreuses ONG dénoncent depuis plusieurs mois les conditions d’insalubrité dans lesquelles les réfugiés vivent sur le camp de Moria qui se trouve être  le principal camp de migrants et de réfugiés sur l’île de Lesbos en Grèce.

Des dénonciations ont aussi été faites sur les conditions inhumaines de vie pour les 6500 réfugiés qui s’y trouvent. Sur ce site, ont déploré l’insuffisance de moyens de chauffage pour les migrants alors que les températures sur les lieux peuvent descendre jusqu’à moins de 15°C en cette période d’hiver.

Pour rappel, l’île de Lesbos en Grèce est l’un des principaux canal par lequel des réfugiés transitent pour accéder à l’Union européenne.

Journalducameroun.com

 PRISON DE KONDENGUI : 60 MILLIONS FCFA AURAIENT ÉTÉ RETROUVÉS DANS LA CELLULE DE ATANGANA KOUNA.

 des sources introduites, une fouille de routine opérée hier jeudi 03 janvier 2019 dans le local vip de Basile Atangana Kouna l'ancien ministre de l'Eau et de l'Energie, aurait permis de mettre la main sur un pactole en espèces, de 60 millions francs Cfa.

Basile Atangana Kouna ne finit pas de faire parler de lui dans les médias. Selon des informations parvenues à notre rédaction, l'ancien ministre incarcéré à la prison centrale de Yaoundé à Kondengui depuis sa sortie du gouvernement le 02 mars dernier, serait toujours un adepte de l'argent liquide.

Camer.be a appris qu'un contrôle dit de routine effectué hier dans sa cellule de la prison de Kondengui, aurait permis de mettre la main sur une rondelette somme de 60 millions francs Cfa.

publicité yapee 2

Déjà après sa sortie du gouvernement en mars dernier, Basile Atangana Kouna avait tenté de quitter illégalement le pays, avant d'être rattrapé au Nigéria voisin où selon les uns et les autres, il était en possession de près d'un milliard francs Cfa en devises.

Multipliant visiblement les frasques, une vidéo de l'ancien ministre célébrant son 61 ème anniversaire le 23 décembre 2018 à la prison de Kondengui, a fait le tour des réseaux sociaux. Basile Atangana Kouna, comme cela peut se voir dans ladite vidéo, était alors entourée de son épouse, enfants et autres proches.

Votre journal apprendra plus tard qu'après cet événement qui pour certains est normal et banal pour le respect et le droit à la vie de tout un chacun, les autorités pénitentiaires ont pris des mesures répressives contre l'ancien membre du gouvernement.

Et si la trouvaille des 60 millions francs Cfa était avérée, il va sans dire que Basile Atangana Kouna est très mal parti.

Camer.be.

Encore un scandale d’arbitrage qui a eu lieu en direct à la télévision, samedi, à El Eulma.

Le fait est franchement unique dans les annales du football. Cela s’est produit samedi lors de la rencontre entre le MC El Eulma et le NC Magra.

Pourquoi l’arbitre Redouane Necib n’a pas fait sortir le joueur Toufik Bouhafer qui a écopé de deux cartons jaunes ? Comment a-t-il fait une bourde pareille sans qu’il se rende compte ni d’ailleurs les autres arbitres ?

photoDZVID

En France depuis l’âge de 2 ans, Maitre Gims n’est toujours pas français. La star du hip hop a fait la demande, mais la justice ne lui a toujours pas accordé le précieux sésame. « J’avais fait une première demande, qui m’a été refusée il n’y a pas longtemps. Je n’ai pas compris pourquoi », expliquait-il encore à Nikos Aliagas  sur Europe 1. Selon certains sites français, la vie amoureuse du chanteur de 31 ans serait en cause.

Selon Le magazine Closer dans son numéro du 30 mars l’ancien membre du collectif Sexion d’Assaut serait marié à 2 femmes: Demdem son actuelle épouse, et une « Française qui vit au Maroc, et avec laquelle il a eu quatre enfants L’interprète de « Camélon » l’aurait épousée « très jeune » et n’aurait jamais divorcé. La justice française ne reconnait pas la polygamie. Ce qui serait à l’origine de ce refus. 

La justice française ne reconnait pas la polygamie. Ce qui serait à l’origine de ce refus. Une femme dont Demdem « connaît évidemment l’existence. » Dans le documentaire inédit diffusé le 29 mars dernier sur W9, il était effectivement rappelé que le chanteur a épousé Demdem en 2005 alors qu’il n’avait que 19 ans.

culturebene.com.

Ebony reigns.

SOURIRES

Une prophétesse, Akosua Yeboah, a rassuré qu’elle capable de ramener à la vie la star ghanéenne, Ebony, décédée des suites d’un accident de la circulation.

S’exprimant lors d’une interview avec le Capitaine Smart sur la chaîne de radio Adom FM basé à Accra, juste après l’accident, la Prophétesse Akosua Yeboah a déclaré qu’elle allait ramener Ebony d’entre les morts.

EBony Scream 1.

Elle a également demandé à ce que son corps ne soit pas gardé à la morgue, rapporte le site ghanéen, yen. La prophétesse Akosua affirme qu’elle a eu des révélations sur le décès d’Ebony aux premières heures de vendredi et avait prié Dieu qui lui a donné l’instruction de la ressusciter.

« Je demande à ses parents et ses proches de ne pas mettre le corps à la morgue. J’ai prié Dieu et il m’a ordonné de la ressusciter. Dieu a communiqué avec moi et j’ai aussi prié à ce sujet », a déclaré Akosua.

Entre temps, l’ancien président, John Dramani Mahama et le président actuel, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo ont adressé leurs messages de condoléances à la famille durement éprouvée. Plusieurs autres célébrités, dont MzVee, Nana Ama McBrown, Maame Serwaa et Obour, ont exprimé leur consternation face à la mort tragique de Priscilla Opoku-Kwarteng, populairement connu sous le nom d’Ebony.

culturebene.com.

 

Kumba cameroun

causes

Le rapt de ce mardi 20 novembre 2018 dans la région du Sud-Ouest est l’un des plus importants kidnappings dans cette zone depuis le début de la crise anglophone.

« Plus de quinze élèves et le principal de Lord’s Bilingual Academy de Kumba ont été enlevés ce mardi en mi-journée », nous révèle sous l’anonymat un enseignant dudit collège. Notre source souligne que des personnes armées sont arrivées au collège et sont reparties avec les élèves et leur encadreur.

Des sources auprès des services du gouverneur de la région du Sud-Ouest confirment cet enlèvement. « Des élèves ont été enlevés mais nous n’avons pas le nombre exacte des personnes enlevées. Nous allons faire le point après. Pour le moment, les forces de défense et de sécurité sont mobilisées pour retrouver et libérer les otages sains et saufs », informe notre source auprès des services du gouverneur du Sud-Ouest.

Les auteurs de ce kidnapping d’envergure n’ont pas encore été identifiés. Selon des sources militaires du Sud-Ouest, il s’agit « probablement » d’un groupe armé du mouvement sécessionniste.

Il faut rappeler que ce type d’enlèvement de masse d’élèves n’est pas nouveau dans ces deux régions en crise. Au moins 81 personnes, dont 79 élèves, avaient été enlevées dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 novembre 2018 sur le campus du Collège presbytérien de Nkwen dans la ville de Bamenda (région du Nord-Ouest). Les 79 élèves et quelques encadreurs avaient été retrouvés le 7 novembre près de Bafut.

 source: ActuCameroun

 

Paroles de Hanson Ndiforti. C'était le 31 octobre dernier à Yaoundé, lors de la présentation du "Rapport Planète vivante 2018" du Fonds mondial pour la nature ( Wwf).

"La planète court à sa perte ". Voilà, l'essentiel à retenir de la présentation du rapport de Wwf, sur la situation de la biodiversité du monde. Aussi, Hanson Ndiforti le directeur pays de cette mastodonte d'Ong, invite-il tous les protagonistes, à veiller à la préservation de la nature.

pangolin

Selon le rapport présenté à la presse à Yaoundé, de 1970 à 2014, la biodiversité a été altérée à hauteur de 70%. Chose due selon le document, à la quête effrénée du bien-être qui caractérise les êtres humains. Concrètement, fait savoir Hanson, il s'agit notamment, de: la surexploitation, l'agriculture industrielle. La dernière cause citée, est seule , responsable de 3/4 de la pollution totale du monde. Mise aussi aux bancs des accusés, la demande toujours grandissante, de l'énergie et de la terre par l'Homme. Facteurs qui tous à en croire le rapport 2018 de Wwf, conduisent à de violations graves de la nature.

publicité yapee 2

"Nous sommes là pour redresser la situation. Il n'y a plus de pangolins à l'Est (région de l'Est Cameroun, Ndlr). Les gens tout tué et mangé. Ces pangolins n'ont pas disparu d'eux-mêmes. La population augmente, et se pose ensuite la question de comment la nourrir ", s'en est inquiété le directeur Cameroun de Wwf. Et d'inviter les pouvoirs publics du Cameroun en particulier, et du monde entier en général, à prendre des mesures appropriées pour stopper la dégradation de la biodiversité. Pour Hanson Ndiforti, il faut non seulement préserver les forêts, mais aussi, interdire l'extermination des oiseaux et des animaux. Sur ce volet, il cite par exemple, le braconnage des éléphants qui selon lui, jouent pourtant un grand rôle dans la chaîne de propagation de l'arbre appelé moabi, sans oublier les grands singes qui cassent des branches d'arbres porteuses de nourriture pour des animaux non grimpeurs.

"Nous n'avons fondamentalement rien contre les plantations industrielles. Mais nous souhaitons qu'elles s'arriment aux normes de préservation de la nature. Certaines exploitations industrielles utilisent malheureusement des pesticides très nocifs et interdits ", a enfin décrié, le directeur Cameroun de Wwf.

Vivement qu'à la recherche du bien-être et du bonheur, tous, se soucient de la préservation de la nature et de la biodiversité. Le danger est là. La vie, la terre est menacée !

Camer.be.

Gaston KELMAN dans son ouvrage je suis noir mais je n’aime pas le manioc nous rappelle déjà le mal-être du noir né en France et qui se sent Français car il ne connaîtRein de l’Afrique, mais sait tout de la France. Le malaise de ce noir qui est enfermé par sa couleur de peau dans un florilège de préjugé qui le condamne à être un consommateur de mafé de siep bboudjen ou encore de Ndolè. C’est ce malaise dans lequel sont désormais enfermées tous les blacks de l’équipe de France, qui après le succès époustouflant des bleus en coupe du monde sont exposés à une lapidation raciale de leurs « frères noirs » qui dénoncent une humiliation pour l’Afrique voit une trahison. Comment faire comprendre aux Africains un phénomène qui n’est pas une première pour les Africains ? Les noirs de France (Europe) sont-ils des Africains ? Faut-il parler de trahison quand on sait que jouer pour l’Afrique est un véritable chemin de croix pour certains, et une véritable erreur professionnelle pour d’autres.

Après que la colonisation ait déporté les Africains les plus virils vers les plantations Américaines, et que la Seconde Guerre mondiale usa des tirailleurs africains comme soldat de première ligne, faut-il encore espérer que l’Occident ne considère pas l’Afrique comme ce véritable vivier de matières premières, une matière qui va au-delà des richesses et ressources matériels naturelles, pour désormais rechercher aussi cette matière première sur le plan humain. Au nom du rayonnement diplomatique d’un État fut-ce-t-il pour un sport tel que le Football, faire briller le drapeau au firmament des nations demande que l'on fasse l’impasse sur les origines ou la couleur de peau comme élément déterminant de la nationalité. Ils sont Pogba, Ngolo Kanté, Mbappè, Oum Titi, Cisse, Sakho, tous français nées ou non sur le territoire.

Assurer une véritable carrière professionnelle, voilà une motivation première du footballeur moderne, qui veut simplement s’adonner à sa passion afin que celle-ci soit auréolée de trophées. Une carrière qui n’aurait nullement l’apparence de celle d’un Européen quand on sait comment dans nos fédérations de football, l’amateurisme et l’incompétence prédomine, des scandales se succédant les uns après les autres au sein des équipes nationales africaines. On peut citer ici : la sorcellerie, la corruption, le favoritisme, retards de paiements de toutes sortes, etc. Autant de maux qui n’encourageraient aucun footballeur né ou ayant grandi en Occident. Ceux-ci ne sachant faire qu’une chose, jouer au football.

publicité yapee 2

Renient-ils leur origine ?

Le véritable malaise que vivent les Africains est pourtant le résultat d’une politique nationale de valorisation du drapeau français. Non pas d’un quelconque peuple français. Si transparaissant dans toutes les pratiques politiques d’intégration en France, l’immigration choisie pour la nommée ainsi n’a été véritablement théorisé que sous le président Sarkozy, ce dernier ayant manifesté la volonté pour la France de choisir ailleurs les meilleurs des individus, pouvant devenir les meilleurs des citoyens. Chose qui semble désormais appliquée dans la mesure où la nationalité française pour les étrangers d’origines africaines se mérite. Soit à coups d’escalade à mains nues, ou encore en tapant fort bien dans une balle pour le bon plaisir du monde entier.

. Les joueurs de l’équipe de France bien qu’ils soient d’origines africaines sont désormais des Français intégrés à un système cohérent qui met en place des conditions de développement des capacités intellectuelles et physiques des individus, pensons-nous que la France va nous rendre nos noirs ? bien sûr que non elle les forme désormais et en fait des citoyens. Voilà qui offusqueront encore ces chers Africains qui continuent de s’émouvoir quand les principes sentimentaux sont transcendés par une trop grande rationalité.

Gontran Eloundou

Analyste politique

Si vous avez aimé cet article

Likez et partagez

Plus d'articles