Sexe : 5 questions que les femmes se posent après 40 ans

Bien être
Typography

40 ans. Et encore toute une vie sexuelle à vivre… Pour en profiter librement avec épanouissement, le docteur Sylvain Mimoun, gynécologue, répond aux 5 questions sur le sexe qu'on se pose souvent aux alentours de la quarantaine.

A 40 ans, quels changements?

Relativement aucun, mais les femmes pensent de façon très anticipée à la ménopause. Et aux bouleversements qu'elle va apporter. En réalité, à 40 ans, elles ont encore 10 ans de vie sexuelle sans ménopause. Malgré tout, ces pensées peuvent parfois les bloquer, développe le docteur Sylvain Mimoun.

En revanche, le corps subit quelques changements sans gravité. D'une façon générale, le désir vient plus lentement et les signes du désir aussi. Les femmes doivent juste apprendre à composer avec ces petits troubles, rassure le docteur Sylvain Mimoun.

J'ai mal, est ce normal?

A 40 ans, les femmes subissent souvent une forme de sécheresse vaginale, le plus souvent très facile à soigner avec des hormones locales, un traitement de fond et des traitements d'hydratation peu contraignants (en médicaments et non pas en application locale). Plus une femme a eu une période abstinente, plus elle peut subir de type de problèmes, explique le docteur Sylvain Mimoun

J'ai pas envie…

Le trouble du désir est le trouble sexuel de la femme. Il est souvent du à plusieurs facteurs:

La fatigue

L'absence de plaisir

Le conflit conjugal

Le meilleur outil pour retrouver le désir: s'appuyer sur son plaisir. Il faut que les femmes retrouvent "le plaisir de prendre du plaisir".... Pour cela, il faut qu'elles répondent à la question essentielle: Avez-vous envie d'avoir envie. Le point clé pour retrouver désir et plaisir.

Je ne m'aime pas, mon corps a changé

Le paradoxe de la sexualité féminine: beaucoup de femmes voient leur sexualité s'éteindre car elles ne s'aiment et non pas parce que leur compagnon n'aiment plus leur corps!

L'autre paradoxe de la sexualité: "Plus on fait l'amour, plus c'est facile de s'aimer". Par exemple, l ne faut maigrir pour faire l'amour mais il faut faire l'amour pour maigrir! Les femmes prennent donc le problème à l'envers!, explique le docteur Sylvain Mimoum.

Je me suis trouvée, mais est ce que cela va durer?

A 40 ans, la femme est devenue actrice de sa sexualité et elle maîtrise de mieux en mieux son corps et ses désirs. La femme ne joue plus un rôle, elle n'est plus une image (comme le plus souvent à 25 ans). A cet âge là les femmes ont réussi à combattre leurs insatisfactions et ont balayé le poids de l'éducation pour enfin avoir une vie sexuelle épanouie. Leur grande crainte: que la ménopause brise tout. Et que leur vie sexuelle s'arrête. Mais non la vie sexuelle ne s'arrête pas ni à 40 ans ni à la ménopause. La seule limite: ne pas vouloir reproduire sa sexualité de 20 ans.

Retrouvez la version originale de cet article sur topsanté.