Sante : constipation chronique : symptômes, solutions et traitements.

Bien être
Typography

Constipation 2 jours, 2 semaines, 2 mois : comprendre et combattre la constipation chronique.

La constipation se repère par  un ralentissement du transit : La fréquence d’évacuation diminue. Il n’y a pas réellement de norme : si vous allez à la selle tous les jours, une fréquence d’évacuation passant soudainement à 2 ou 3 jours sera un signe de constipation passagère.

Les femmes ont un transit plus lent, et pour certaines, un passage aux toilettes tous les 3 jours sera parfaitement normal. C’est d’abord le changement du rythme habituel  qui est un symptôme de constipation passagère.

Les personnes souffrant de constipation persistante sont susceptibles d’avoir recours à des laxatifs traditionnels de plus en plus puissants. Or certains laxatifs ou lubrifiants intestinaux traditionnels peuvent avoir pour effet de vider tellement bien les intestins, que la flore intestinale(les bactéries présentes naturellement dans l'intestin et indispensables à son bon fonctionnement) se trouve déséquilibrée.

Cet écosystème bouleversé perd alors en efficacité : la constipation revient. C’est un cercle vicieux qui peut se reproduire pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. 

Les remèdes naturels contre la constipation : attention à certains effets secondaires

Pour traiter la constipation, on peut utiliser des laxatifs conventionnels, mais il peut s’avérer plus bénéfique à long terme de suivre un programme "anti-constipation" naturel.

Si les crises de constipation s’étalent sur plusieurs semaines, entreprendre un programme "anti-constipation" naturel, basée sur un apport en fibres végétales constitue une solution intéressante.

Certaines eaux minérales riches en magnésium ou calcium ont des vertus laxatives mais aussi des effets secondaires irritants lors d’une consommation prolongée.

  • Les tisanes sont également un remède naturel connu. Les plantes, en tisane, cataplasme, décoction… ont toujours fait partie des médecines connues et lorsque l’on cherche des solutions laxatives naturelles, on pense souvent à elles. Ne pas sous-estime pas leur impact cependant. Si elles peuvent soulager avec efficacité, cela signifie que leur action sur le corps est forte. Aussi, surtout si elles sont à destination d’une femme enceinte ou d’un enfant, toujours demander l’avis du pharmacien avant d’utiliser les tisanes comme remède anti-constipation. 

Enfin, certains compléments alimentaires apportent des bactéries ou prébiotiques qui peuvent renforcer la flore intestinale.

  • Bien manger : le premier remède anti-constipation, 100% naturel

Le meilleur remède naturel pour combattre la constipation est sans doute… de bien manger. En effet, manger de manière équilibrée, avec une part suffisante de légumes verts, de fruits et de légumineuses, est la clé pour un bon transit intestinal.Certains aliments ont mauvaise réputation (le riz ou le pain par exemple) alors qu’ils sont au contraire bénéfiques et très intéressants à condition de les consommer en version « complète » : riz complet, pain complet, céréales complètes, en raison de leur apport en fibres.

En cas  de constipation, il faut intégrer davantage de fibres da,s l'alimentation  La pratique d'une activité physique : une simple marche peut contribuer à réguler le transit intestinal

OPTIFIBRE.FR