Selon Mediapart, la justice française détient un carnet rédigé par un dignitaire libyen qui évoque dès 2007 un financement occulte de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Le montant dépasserait les 6,5 millions d'euros.

A l’heure où le continent africain se bat pour devenir libre après des années « d’esclavage » et de « pillages » de ses ressources, car la question essentielle qui reste sans réponse est « Pourquoi le continent le plus riche de la planète est-il toujours le plus pauvre ? »