GUINEE CONACRY: LE RAPPORT DE LA REFORME INSTITUTIONNELLE DE L’UNION AFRICAINE

Le monde
Typography

La présentation du rapport sur la réforme institutionnelle de l’Union africaine était le sujet principal de cette réunion, L’objectif de ce rendez-vous était ainsi d’adapter ce rapport au contexte de normalisation qui donne la force aux communautés d’intérêts socio-économique de se doter d’une autonomie financière.

Une réunion de haut niveau de l’Union africaine s’est tenue ce lundi 24 avril 2017 à l’hôtel Sheraton de Conakry. Cette rencontre a connu la présence des Présidents Paul Kagamé du Rwanda, Idriss Deby Itno du Tchad et le Pr. Alpha Condé de Guinée, Président en exercice de l’Union africaine (UA). Ces Chefs d’Etat avaient à leurs côtés, le Président de la Commission de l’Union africaine, le Tchadien Moussa Mohamat Faki et plusieurs invités de marque.

En déroulant les points saillants du rapport sur la réforme institutionnelle de l’Union africaine, le Président Paul Kagamé du Rwanda a indiqué : « Il en va de la crédibilité de l’Union africaine sur la scène internationale d’être capable de s’autofinancer ». Avant d’ajouter que cela ne serait possible sans l’engagement et la volonté affichés de chacun des chefs d’Etat africains. A la suite des trois Chefs d’Etat, le Président de la commission de l’Union africaine, Moussa Mahamat Faki, a souligné qu’il est temps pour  cette organisation de jeter un regard sur les 15 années de parcours et en tirer les enseignements qui s’y attachent.

L’engagement du Président Alpha Condé et de ses paires présents à Conakry, à faire de la réforme de cette organisation panafricaine une réussite, n’est plus à démontrer. Comme pour dire que sans que le cordon ombilical financier ne sera pas coupé pour faire de l’Organisation une entité véritablement indépendante, l’Afrique ne pourra pas parler d’indépendance et d’autonomie. Un message réitéré et lancé par les différents intervenants qui savent compter sur l’adhésion de tous les Chefs d’Etat du continent.

SOURCES