Côte d'Ivoire: Nouvelle mutinerie Des militaires mutins tirent en l'air, dans plusieurs autres villes

Le monde
Typography

 Une nouvelle mutinerie a éclaté hier mardi le 07/fevrier/2017 à Abidjan, Bouaké, Yamoussoukro, Daloa, Dimbokro et dans plusieurs autres villes du pays.

 

Les gendarmes, corps d’élite de l'armée ivoirienne, se sont joints aussi au mouvement en tirant en l’air dans plusieurs villes du pays, notamment à Abidjan camp commando d'Abobo hier nuit, Man, Daloa, Bouaké, Yamoussoukro, et Dimbokro ce mardi 07 fevrier 2017. Cette nouvelle mutinerie intervient au lendemain du paiement d'une partie des primes promises par le président Alassane Ouattara à ces ex-membres des forces nouvelles de Guillaume Soro, pour l'aider à renverser le président Laurent Gbagbo du pouvoir en 2011. 

L’origine de cette mutinerie provient de la frustration que les gendarmes ressentent vis-à-vis d’un paiement d'une prime à leurs collègues issus des Forces nouvelles, ancienne rébellion, à l'origine de la mutinerie de Bouaké, Korhogo et Daloa. rappelons que ces forces nouvelles s'étaient mutinés début janvier à Bouaké (centre), Korhogo (Nord), Daloa (Ouest), et Abidjan (Sud). Et cette mutinerie s'est terminée par un accord avec le gouvernement pour le paiement de 12 millions de CFA (18.000 euros) à 8500 soldats, avec un début de décaissement de 5 millions FCFA hier à ces soldats mutins.

A Yamoussoukro hier mardi, les mutins étaient sortis de la caserne de l'école des forces armées de Zambakro, lire la suite