Afrique du Sud : Jacob Zuma comparaît dès avril pour corruption

Le monde
Typography

L’ancien président Jacob Zuma comparaitra devant la justice dès le mois prochain pour faire la lumière sur les charges de corruption, de fraude, de blanchiment d’argent dans une affaire de vente d’armes.

Selon certains médias, la première audience du procès devrait avoir lieu le 6 avril prochain devant un tribunal de Durban. Les autorités policières en charge du dossier assurent que les convocations vont être transmises à Jacob Zuma dans la semaine prochaine.

Lié à plusieurs scandales de corruption qui ont miné sa gestion, Jacob Zuma avait été renvoyé dans la première quinzaine de ce mois de mars devant un tribunal. Il lui est reproché de recevoir une somme offerte en pourboire chez le groupe français d’électronique Thales pour un contrat d’armement dont le montant est estimé à près de 4 milliards d’euros. Un dossier sur lequel les sud-africains ne veulent pas se laisser faire. Dans un passé récent, le procureur après analyse du dossier a mentionné que Zuma doit être poursuivi dans ce dossier.

La Nouvelle Tribune