UNION AFRICAINE: un réformateur à la tête de l’UA

Le monde
Typography

Le Président rwandais Paul Kagamé a été porté à la tête de l’Union africaine (UA)  à l’ouverture du 30e sommet de la descendante de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), ce 28 janvier 2018 à Addis-Abeba en Ethiopie.

Paul Kagamé succède à Alpha Condé à la présidence de l’Union africaine. Il a une idée bien précise de sa mission pendant son mandat. Le président rwandais compte mener à bien des réformes institutionnelles de l’organisation.

La première est l’autofinancement de l’UA, qui compte jusque-là à plus de 70% sur le financement extérieur pour fonctionner. Le président rwandais veut accélérer  la taxe de 0,2% sur les importations financières. Mais pour y arriver, il devra vaincre les réticences tant externes qu’internes qui freinent la mise en œuvre de cette taxe.

Paul Kagamé a également dans son agenda la paix et la sécurité, les affaires politiques, la création d’une zone de libre-échange continentaleet ladoption de positions communes sur les grands sujets mondiaux comme le climat. 

Burkina24.com