Alpha CONDE exige une place permanente pour l'Afrique au conseil de sécurité de l'ONU

Alpha CONDE à la tribune de l'ONU

Le monde
Typography

NEW-YORK- Le président guinéen et président en exercice de l’Union africaine a prononcé ce mardi 19 septembre 2017 son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. Alpha Condé a saisi cette occasion pour « tacler » le conseil de sécurité de l’ONU qui selon lui ne joue plus le rôle qui est le sien: le maintien de la paix et la sécurité dans le monde.

Réparer l’injustice

« L’Afrique ne doit plus rester en marge des décisions qui la concernent (...); Le Conseil de Sécurité des Nations Unies qui a la responsabilité première du maintien de la paix et de la sécurité dans le monde ne reflète plus les réalités actuelles », a déclaré le Président guinéen, avant de poser une lancinante interrogation.

« Comment comprendre que l’Afrique qui constitue la troisième puissance démographique du monde ne soit pas représentée à un niveau approprié au niveau de ce conseil de sécurité alors que 70% des questions débattues concerne l’Afrique ? », s’est-il interrogé indiquant qu’il « est temps de réparer cette injustice ».

Exigences de l’Afrique

lire tout sur africaguinée.com