ALI BONGO/Le mensonge Français sur le Président qui dérange: des preuves de sa filiation

Politique
Typography

La polémique sur la filiation d'Ali Bongo a empoisonné la campagne de l'élection présidentielle du Gabon du 27 août. Ses opposants, reprenant des révélations du journaliste Pierre Péan, affirment notamment qu'il mentirait sur sa scolarité dans le Gard. Midi Libre apporte la preuve du contraire.

Ali Bongo, président du Gabon depuis 2009, est-il celui qu'il prétend être ? C'est-à-dire le fils d'Omar Bongo, figure de la françafrique et président du Gabon de 1967 jusqu'à son décès en 2009 ? Un fils envoyé faire sa scolarité en France et notamment à Alès, dans le Gard ? Ou bien est-il un enfant adopté à la fin des années 1960, lors de la guerre du Biafra ?

 La polémique, lancinante, fait rage depuis plusieurs années dans ce petit pays d'Afrique centrale. Elle a encore empoisonné la campagne de la dernière élection présidentielle, le candidat Bongo étant mis en demeure de prouver ses origines. Il faut en effet être Gabonais de naissance pour se présenter.

Pour le journaliste Pierre Péan, c'est un petit Biafrais adopté… Lire la suite sur Midilibre.fr