Sécurité: le Maroc utilise son satellite Militaire contre les séparatistes du Front Polisario.

Le sattelite Mohamed VI (c) innovant Magazine

Dossier spécial
Typography

Le Maroc utilise son satellite militaire, lancé dernièrement pour suivre les mouvements des séparatistes du Polisario, près des localités où certains de leurs éléments ont fait des incursions, à savoir Tifariti, Mahbès, Guerguerat et Bir-Lahlou, rapporte le quotidien arabophone +Al Massae+ dans sa livraison de ce mardi. Selon le journal, les images prises par le satellite militaire Mohammed VI-A sont transmises aux  autorités sécuritaires et militaires, ajoutant que des consignes ont été données aux unités des Forces Armées Royales (FAR) pour se préparer à toute éventuelle mobilisation, ces consignes concernant essentiellement la Gendarmerie prévôtale et l’armée de terre. D’ailleurs, souligne la publication, les permissions pour les soldats ont été suspendues.

+Al Massae+ rappelle la folle succession des événements du week-end dernier et la tenue d’une réunion conjointe des commissions des Affaires étrangères des deux Chambres du Parlement, en présence des ministres des AE et de l’Intérieur, ainsi que la sévère mise en garde du Royaume qui a affirmé qu’il ne resterait pas les bras croisés devant ces incursions qui violent les accords de cessez-le-feu.

Dimanche, le Maroc a transmis, via son ambassadeur et représentant permanent aux Nations Unies, une lettre au Conseil de sécurité de l’ONU pour l’enjoindre à faire jouer son autorité et ordonner au Polisario de se retirer des localités de la zone tampon.

Dans cette zone, rappelle le Maroc, il ne sera toléré aucun déplacement d’une quelconque structure militaire ou civile du Polisario.

journalducameroun.com.