Politique: christopher FOMUNYOH interdit de paroles par les autorités administratives

Politique
Typography

Quelques heures avant la libération par le Président de la République des leaders de la crise anglophone, l'administration a dû prendre la difficile décision d'interdire une reunion publique, ce qui raisonne comme une tentative de musèlement et de restriction des libertés par les pouvoirs publiques.

La 9e édition du "Café Politique" qui devait avoir lieu ce mercredi 30 aout a été interdite par l'autorité administrative, avait pour invité Christopher Fomunyoh.

Le Club des Journalistes Politiques du Cameroun "Club Po" s'est vu interdire la tenue d'une conférence débat prévue ce mercredi 30 aout à Yaoundé, par le sous-préfet de Yaoundé 1er. Cette 9ème édition du "Café politique" qui est une plate forme d'échanges sur l'actualité sociopolitique et économique du Cameroun, avait pourtant comme invité  Christopher Fomunyoh, Directeur Afrique du National Democratic Institute for International  Affairs aux Etats-Unis.  A en croire le communiqué y relatif parvenu à notre rédaction, les échanges devaient porter  sur la situation dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, la lutte contre Boko Haram, les prochaines élections, la Can 2019 et les Relations Cameroun-FMI.

Malheureusement, d'après la décision N° 027D/JO6/O1/SP portant interdiction d'une réunion publique, le sous-préfet en plus d'avoir interdit la tenue de cette rencontre, a instruit le Commandant de la Brigade de Gendarmerie de Nlongkak, le Commissaire spécial de Yaoundé 1er, le Commissariat de Sécurité publique du 1er arrondissement de Yaoundé 1er de veiller lire la suite sur Camerooun-info.net