VOTRE REVUE DE LA PRESSE DU MERCREDI 08 FEVRIER 2017

La presse en revue
Typography

Actualité Politique :

Zone anglophone :

 « Mboua Massock appelle à la décentralisation ». « Le combattant » comme il se fait appeler, a échangé avec La Nouvelle Expression lors d’un débat citoyen organisé vendredi le 3 février 2017 à Douala. Il n’est pas passé par quatre chemins pour condamner l’absence du dialogue profond et franc entre les grévistes des zones et les pouvoirs publics. Aujourd’hui de retour au sein de l’Union des populations du Cameroun (UPC), Mboua Massock insiste sur le fait que le décret portant création d’une commission en date du 23 janvier ne répond aucunement au problème anglophone ; il croit dur comme fer que la décentralisation est porteuse de plusieurs atouts comme l’avait prévu le législateur.

Distinction :

 Cameroon Tribune nous apprend que « Lucas Abaga Nchama honoré ». Au nom du chef de l’Etat, le PM a élevé à la dignité de commandeur de l’Ordre de la valeur le gouverneur sortant de la BEAC, hier à Yaoundé. Son mandat à la tête de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) s’achève par une reconnaissance du Cameroun. Lucas Abaga Nchama a en effet reçu hier des mains du Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, et au nom du chef de l’Etat, la médaille de commandeur de l’Ordre de la valeur. « Une agréable surprise du gouvernement camerounais et du chef de l’Etat », dira l’heureux récipiendaire. Ce geste, a-t-il reconnu, couronne tout le soutien qui lui a été apporté par le président Paul Biya et l’ensemble des Camerounais durant son séjour de sept ans à la tête de la BEAC.

Actualité Sociale :

 Zone anglophone :

« Inquiétudes et manœuvres autour du 11février ». Lancement officiel de la 51e édition de la semaine nationale de la jeunesse a été effectué le 3 février 2017 à Djohong dans le département du Mbéré (région de l’Adamoua) sous la présidence de Mounouna Foutsou, le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique. Le thème de cette année : « Jeunesse et défis de la construction d’une nation, exemplaire, indivisible, forte et émergente ». A en croire les sources confidentielles de La Nouvelle Expression, un thème opportunément choisi pour tenir compte de l’actualité que vit le Cameroun depuis plusieurs mois, avec des jeunes de la partie anglophone du pays contraints à « l’école buissonnière » depuis plus de deux mois. Mercredi 08 Février 2017. Bilinguisme au Cameroun : « Entre illusions et réalités ». Les dispositions constitutionnelles sont ignorées au quotidien dans les administrations publiques, relève Mutations. Le Quotidien fait les portraits d’un francophone et d’un anglophone qui prêchent part l’exemple.

Régulation :

« Le Minpostel met en demeure 22 opérateurs des télécoms ». Voilà l’information que fait la Une du Quotidien de l’Economie. Après avoir exigé de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) en septembre 2016 d’avoir la liste des opérateurs du secteur, titulaires d’un titre transitoire, Minette Libom Li Likeng a signé le 18 janvier 2017, un communiqué qui ressemble fort à une mise en demeure directe adressée à une vingtaine d’opérateurs. Le ministre des Postes et télécommunications invite tous les opérateurs et exploitants de réseaux de communications électroniques, titulaires d’un titre transitoire, de faire parvenir dans ses Services, au plus tard le mardi 14 février 2017, délai de rigueur, copies des dossiers de demande de licences déposés auprès de l’Agence de Régulation des Télécommunications, pour délivrance formelle des titres d’exploitation. Il s’agit entre autres de Créolink, Ringo Sarl, Northwave Sarl (Vodafone), Global Solutions Technologies, CFAO Technologies, Digitel Sarl, Decsite Online, etc.

Education de base :

 « Gouna, l’école publique de la honte ». Dans cet établissement scolaire hors du commun, l’on face à trois hangars en paille. Ce sont eux qui font office de salles de classe dans lesquelles se trouvent quelques tables bancs, des troncs d’arbres et des briques sur lesquelles s’asseyent les élèves. C’est là, l’essentiel du patrimoine d’un établissement scolaire pas comme les autres. Pourtant, 180 élèves de la Sil au CM2 y suivent quotidiennement des cours en français et en arabe, relève L’œil du Sahel.

Garoua :

« Camtel se défend de licenciement abusif ». Selon L’œil du Sahel, l’affaire remonte au 4 avril 2016 quand des ex-employés de Camtel, précisément des animateurs de réseau à la direction régional de Camtel du Nord ont été « notifiés verbalement de leur licenciement ». Les victimes, qui entendent aller jusqu’au bout dans l’affaire qui les oppose à leurs ex-employeurs sont pour l’instant au nombre de trois à avoir esté en Justice.

Actualités Culturelles :

Anniversaire :

« Les Maleya puissance X ». Le trio célèbre sa décennie dans la musique avec l’organisation d’un spectacle ce soir à 17h au Musée national à Yaoundé. Samnig, Teteck et Zaiter. Dans cet ordre-là et avec ces noms-là, ce trio n’a rien d’exceptionnel. Essayons une autre formule : Roger, Auguste et Haïs. Tout de suite, ça vous revient ? On parle bien des X Maleya (“X” pour signifier la grande inconnue qu’est la vie et “Maleya” pour conseils en langue duala), le trio le plus célèbre de ces dix dernières années. Coïncidence justement, le groupe célèbre son dixième anniversaire ; une commémoration entamée l’an dernier avec leur cinquième album « Playlist » et une tournée aux Etats-Unis. Et la fête, normal, se poursuit en musique. Un concert est organisé ce soir dès 17h à l’esplanade du Musée national à Yaoundé. Les vedettes de X-Maleya convient leurs fans à partager ce moment particulier, relève Cameroon Tribune.

Actualités Economiques :

 Entretien de Route :

 « Nganou Djoumessi annule les contrats inopérants dans l’Océan ». D’après Le Quotidien de l’Economie, le ministre des Travaux publics (Mintp) Emmanuel Nganou Djoumessi a ordonné l’annulation de tous les contrats d’entretien routier inopérants dans le département de l’Océan. « Il faut clôturer ces marchés et les confier à des entreprises performantes. On ne peut pas mobiliser les moyens pour que les entreprises restent sans rien faire pendant que les populations souffrent », annonce sentencieusement le Mintp. C’était jeudi dernier à la clôture de la visite du chantier de construction de l’autoroute Lolabé- Kribi qui lui a permis de faire le point sur l’entretien routier dans ce département de la région du Sud. Certains des contrats concernés datent de la programmation 2009-2011, et l’on note à défaut d’une absence totale de l’entreprise, une faible mobilisation sur le chantier, avec pour corollaire des prestations largement en deçà des attentes et des clauses du cahier de charges.

Dangote Cameroon :

 « Premier fournisseur de ciment avec 47% de parts de marché ». Si la filiale camerounaise du groupe français Lafarge a longtemps occupé la position de leader sur le marché des matériaux de construction au Cameroun, le groupe nigérian appartenant à Aliko Dangote a l’intention de chambouler l’ordre des choses. La preuve, son rapport financier « non audité » relatif aux neuf premiers mois de l’année 2016 affichent des résultats positifs, qui se caractérisent par une forte croissance malgré des conditions difficiles à travers l'Afrique. Le rapport publié le 27 octobre 2016, révèle que l’entreprise est maintenant le premier fournisseur de ciment au Cameroun avec des parts de marché d’environ 47%. Dangote Cement Cameroon produit annuellement 1,5 million de tonnes de ciment depuis 2016. Ladite cimenterie, qui a coûté 70 milliards Fcfa à Aliko Dangote, fut inaugurée en juillet 2015 par le Premier ministre, Philemon Yang, rapporte Le Quotidien de l’Economie.

Actualités Sportives :

 CAN Gabon 2017 :

« Les Lions Indomptables honorés au palais de l’Unité», laisse entendre Le Quotidien de l’Economie. Paul et Chantal Biya offre ce 8 février 2017 dès 12h une réception au palais de l’Unité en honneur des Lions indomptables du Cameroun, vainqueurs de la Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017. Ceux-ci ont remporté cette compétition en battant en finale, le dimanche 5 février 2017 les « Pharaons d’Egypte » par un score de 2 buts contre 1. Au cours de la réception présidentielle, Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers présenteront à Paul et Chantal Biya, le trophée de la CAN. Fruit de deux semaines de compétition en terre gabonaise. Après la cérémonie de réception au palais de l’Unité qui doit s’achever aux environs de 13h30, si l’on s’en tient au programme rendu public par le Cabinet-civil de la présidence de la République, Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers vont effectuer le tour de la ville de Yaoundé, pour présenter le trophée aux populations. « Les honneurs du palais », titre Cameroon Tribune. Deux mois exactement, jour pour jour après les Lionnes, vice-championnes d’Afrique à l’issue de la 10e CAN féminine que le Cameroun a organisée, le palais de l’Unité ouvrira une fois de plus ses portes ce jour pour accueillir des sportifs. Cette fois, ce sont les Lions indomptables, auréolés de leur sacre à l’issue de la 31e CAN de football qui vient de s’achever au Gabon, qui seront les hôtes de marque du président de la République et de Mme Chantal Biya. Et de cinq pour la sélection nationale masculine de football du Cameroun ! Car la réception prévue ce jour intervient après celles offertes en leur honneur au palais de l’Unité après leur victoire dans cette compétition en mars 1984 en Côte d’Ivoire, après celle de mars 1988 au Maroc, de février 2000 au Ghana – Nigeria et deux ans plus tard au Mali. Même s’il faut ajouter à cela, leur réception au palais de l’Unité après la brillante prestation à la coupe du monde 1990. Hugo Broos : « Un entraîneur Belge au sommet de l’Afrique », écrit La Nouvelle Expression. Avec la victoire des Lions indomptables en finale contre l’Egypte (2-1), l’ancien défenseur d’Anderlecht savoure sa revanche sur le monde du football. L’œil du Sahel parle de « la surprise nommée Cameroun ». Cette nouvelle couronne continentale des Lions indomptables étonne plus d’un observateur averti. Outsider il y a encore un mois, l’hypothèse de voir le Cameroun finir champion d’Afrique était inimaginable.

SOURCES :H M Consulting Revue de presse du Mercredi 08 Février 2017