CAMEROUN/PEDOPHILIE DANS L’EGLISE CATHOLIQUE: LA COMMUNAUTE ST JEAN DANS LA LIGNE DE MIRE SELON «CASH INVESTIGATION»

google

dossier spécial
Typography

En 2014 les frères de St Jean sont remerciés et priés de quitter la ville de Bertoua après 25 ans de bons et loyaux services au sein de la cathédrale de Bertoua. Mais la vérité est toute autre. En effet, selon les investigations de journalistes de cash investigation, des soupçons de pédophilie pèseraient sérieusement sur cette congrégation.

 

Même si Mgr Atanga Joseph n’a pas souhaité s’étendre sur le sujet, l’archevêque de Bertoua avait quand même adressée une lettre confidentielle au frère Thomas, premier responsable de la communauté Saint-Jean en France, afin de  l’informer de sa décision d’exclure de son diocèse plusieurs prêtres de la congrégation et demander leur exfiltration du Cameroun. Dans ladite lettre, il informe que  « certains frères s’étaient mis dans des situations d’une extrême gravité et que certaines personnes impliquées dans ces accusations ont été mises en prison ». Mais qu’ « il a pesé de tout son poids pour que ces frères ne soient pas traînés devant les tribunaux au risque de ternir l’image ». Par ailleurs, le journaliste a rencontré deux jeunes élèves qui ont été sexuellement abusé par un prêtre-ceux-ci l’ont identifié dans le catalogue regroupant les photos de tous les frères de St Jean- Le père Emmanuel. Une plainte a été déposée auprès de la justice camerounaise. Mais le magistrat saisit de l’affaire aurait déclaré que porter plainte contre un prêtre c’est porter plainte contre l’église catholique, or, l’église n’est pas justiciable. L’affaire aurait été classée sans suite

Aujourd’hui  l’accusé (le Pr Emmanuel) a été transféré e Italie plus précisément à Bologne et rejette complètement toutes les accusations.

 Une fois de plus le sujet de pédophilie au sein de l’église catholique est remis au goût du jour. Et une question se pose : pourquoi les prêtres pédophiles sont-ils couverts par la justice ?

Sources: cash investigation 

voir la video intégrale en cliquant ici