LES BASSAA ET L’EGLISE CATHOLIQUE SE DECHIRENT POUR LA GROTTE MYSTIQUE

Culture
Typography

La mythique et mystique grotte de Ngog-Lituba a enregistré des actes de vandalisme sans précèdent 

ayant conduit entre autres à la destruction du symbole de Jésus sur la croix. (Et selon certaines informations en provenance du Vatican, le St Père ne reconnaîtrait pas une croix sans l’effigie de Jésus). Ces actes surviennent au moment où l’Eglise Catholique et les patriarches Bassaa-Bati-Mpoo s’étripent pour le contrôle de ce hautlieu de la culture africaine. Un pèlerinage y est annoncé dans les prochains, sans l’avis du Collège Sacré des Bambombog/Bapepee qui a interdit tout accès à ce sanctuaire, reste dans l’attente de la réaction du souverain Pontife, révèle le journal La Détente Libre. Mais pour mieux connaitre lh'istoire de cette grotte il est important de retracer la genèse de la grande famille Elog Mpoo...

Les Elog Mpoo sont un ensemble de clans, familles ou peuples qui se partagent une histoire commune. Les Elog Mpoo appartiennent au grand groupe des populations bantou, et sont dispersés dans la forêt du Sud - Cameroun. Comme tous les bantous, les Elog Mpoo sont originaires de l´Egypte ancienne, et de migration en migration, ils échouent sur les bords de la Sanaga, d´où l´un des fils de Tu, Tong décide de laisser la Sanaga pour se retourner vers le soleil couchant. L´autre fils, Nnanga continue à longer la Sanaga, et se heurte aux musulmans en pleine expansion de l´Islam. A ce niveau, la légende nous dit que Nnanga-Tu pourchassé par les Foulbés, trouvera refuge dans la grotte d´un rocher dont l´entrée sera obstruée par une toile d´araignée. Depuis lors ce rocher baptisé Ngog-Lituba, est considéré comme le berceau des Elog Mpoo et l´araignée leur totem.lire la suite