Musique: Lydol ... la slameuse camerounaise" d'un autre" genre .

Photo: M&G Entertainment

Musique
Typography

Dolly Sorel Nwafo est née au milieu des années 1990. Après ses études au collège de la retraite de Yaoundé, la jeune sorel rêve d’art. Elle décide donc de participer à plusieurs concours de chanson et bien que sa voix étonne  les membres des jurys par sa maturité, son manque d’expérience fait qu’elle ne parvient pas à s’imposer.

 C’est en 2010 que le déclic se fait lorsqu’elle participe à un concours de jeunes talents diffusé dans une émission sur la chaine de télévision Canal 2 international où la catégorie « slam » fait son entrée et elle décide de tenter sa chance sans toute fois avoir de l’expérience dans ce domaine. Le Slam n’étant connu qu’en occident notamment en France avec celui qui est devenu son ambassadeur le nommé Grand Corps malade Lydol y fait sensation et c’est ainsi que son amour pour ce style nait.

 Le slam, lydol le conçoit désormais avec plus de facilité. Elle nous révèle d’ailleurs que la plupart de ses textes elle ne les écrit pas. Ses techniques de déclamations,associées aux mélodies, lydol c’est une voie, c’est un monde, c’est le slam. Un art profond, dont les thématiques tournent autour de la mélancolie, du désespoir, de l’amour. Lydol nous embarque dans une aventure dont on croyait le secret détenue  par la star française grand corps malade. Considéré comme un véritable phénomène artistique, Lydol attire de plus en plus l’attention sur les scènes nationales et aussi internationales. c'est  avec l'essor des réseaux sociaux que lydol s'est constituée un public qui l'encourage et surtout qui partage le même amour pour le slam. Une communauté de plus en plus grande qui inspire et donne le courage à cette diplomée d'économie de l'université de Yaoundé II. Oui une intellectuelle aux grandes idées qui fait de son amour pour l'art une séconde nature.

  Ce style mal connu du public Camerounais et qui ne bénéficie pas d’une grande attention par ce que loin du tapage musicale ou des messages obscènes, lydol captive par la profondeur de ses textes. et le public adhèrent progréssivement.  Les sujets traités appellent aussi le public à la réflexion mais surtout nous questionnent sur nos propres attitudes face à l’amour face à la vie.

 

  Voici Lydol dans le titre « d’un autre »  une poésie vivante, qui interpelle les uns et les autres à voir le côté positif de la vie malgré les difficultés. Un texte poignant pour ceux qui souffrent qui n’ont personne vers qui se retourner. Chaque parole pour nous est un enseignement et l’on espère que notre slameuse attirera par son message, les jeunes à aller vers plus de responsabilités en attendant voici le clip de Lydol sur sa chaine youtube à regarder sans modération  lydol d'un autre clip vidéo