Hymne de la Can féminine 2016: Le rappeur Koppo titille Roméo Dika sur la chanson qu’il a composé

Culture
Typography

Les dernières déclarations de Roméo Dika en rapport avec les critiques portées contre l’hymne de la CAN, sa dernière œuvre musicale, ne laissent pas indifférent dans la sphère artistique. Le rappeur-animateur Koppo a réagi le 12 octobre 2016 sur le forum Facebook «Le Cameroun c’est le Cameroun».


Son post écrit dans le style humoristique et décontracté qu’on lui connaît titille et moque l’arrangeur. Koppo conseille à son «grand frère» de «revoir» ses propos à l’endroit de ses compatriotes taxés d’analphabétisme et de racisme. «Car, ce qui énerve les gens et tu le sais, c’est que toi et tes acolytes du projet, vous êtes allés falla des Ressources humaines déjà présentes au Cameroun. Toi-même tu écumes souvent les Cabarets dans tes Ndjoka, est-ce que c’est les Musicos qui manquent au pays ?», lui adresse-t-il sur le ton de reproche.

Et de s’étonner ensuite qu’ «on retrouve sur la fiche technique des noms de personnes qu’on croyait assises dans des bureaux climatisés. En train d’aider le Papa de Brenda dans ses Ambitions de Grandes Réalisations». Difficile pour lui d’imaginer que tout ceci arrive «au pays de MANU DIBANGO, de RICHARD BONA, de GEORGES SEBA».

Voici dans son intégralité la correspondance que Koppo a adressée à Roméo Dika

LETTRE OUVERTE À ROMÉO DIKA. Lire la suite