Des mains magiques au service de la beauté

Mode
Typography

Voilà un accessoire vestimentaire que l’on voit de plus en plus disparaitre avec le temps.

Pouvons-nous aujourd’hui rencontrer des adolescentes qui arborent fièrement cet accessoire tendance à une époque qui semble lointaine mais qui ne l’est pas ?

Difficile à dire étant donné que le foulard est un accessoire souvet associé au culte/messe ou aux tâches ménagères. Fini l’époque où le foulard était un signe d’aristocratie ou encore un élément qui complétait l’élégance de la femme africaine. Que non, si aujourd’hui les extensions et toute autre forme de Nyanga (mise en beauté) font maintenant partie du vécu des Camerounais, voici une jeune femme qui a eu l’idée de faire du foulard le nouvel objet de mode incontournable.

Frédérique Noël ESSOMBA ou encore appelé NOUSHKHA est celle qui aujourd’hui fait sensation sur les réseaux sociaux avec le phénomène de l’attaché de foulard. Idée astucieuse pour cette étudiante en sciences politiques, qui vouait déjà une admiration remarquable à la collection de foulards de sa mère.

Quand je serai grande, je serai aussi élégante en foulard que maman!

L’idée d’attacher le foulard lui vient de plusieurs contraintes liées à la coquetterie des jeunes filles. N’ayant pas d’extension sur la tête, Frédérique Noël a souvent eu la fâcheuse habitude d’être « nappy  style* » à la maison. Mais le phénomène « nappy » lui n’étant pas encore à la mode, il fallait cacher ses cheveux crépus avec un accessoire passe-partout mais surtout un accessoire qui allait faire sensation. Quoi d’autre sinon les jolis foulards de maman. Foulard oui mais pour une sortie en soirée comment le rendre attractif et surtout en faire un objet d’élégance. L’élégance du foulard viendrait donc de son extravagance à savoir un nœud gigantesque mais qui a la particularité d’attirer les regards et donne une silhouette mature tant on sait que le foulard est généralement porté par les femmes d’un certain âge.

A chacune son foulard!

Voilà comment le foulard devient son objet fétiche, chose qui ne laissa pas indifférente sa longue liste d’amies et étudiantes, qui voyaient de plus en plus la particularité des nœuds de foulards de NOUSHKA. De là, lui est venue l’idée de mettre en vidéo ses conseils en matière d'attaché de foulard. Ces tutoriels ont créé un tsunami de demandes dans la mesure où ils ont révélé le don inouï de notre jeune styliste malgré elle. C’est ainsi que sont nés "les ways 2 NOUSHKHA"… Ne lui demandez pas le secret de ses attachés de foulards, elle-même n’en sait rien; c’est une inspiration face au foulard et à la forme de la tête qui donne les meilleures extensions.

Assumons notre beauté naturelle!  

Son plaidoyer est celui de voir les filles africaines adeptes des « faux » cheveux, revenir à la mode très colorée des « couvre-tête ». Aussi elle préfère arborer un joli foulard que de fixer ces extensions-là qui empêchent le cuir chevelu de respirer. Son secret de beauté à elle reste le naturel, qui est pour elle un cadeau gracieusement offert par la nature, cette même nature qui lui permet aujourd’hui de confectionner d’autres produits notamment de l’huile de noix coco. Les ways 2 noushkHa c’est aussi cette huile de noix de coco, qui fait aujourd’hui le bonheur de nombreuses jeunes filles qui veulent mettre en avant leur beauté naturelle, leur teint et la souplesse de leurs cheveux.

Retrouvez tous les ways 2 NOUSHKA  sur Fcaebook et Instagram et n'hésitez pas à passer vos commandes!

Facebook : les ways 2 noushkha

Instagram : les. Ways. 2. noushkha