Cameroun: Les écrans noirs à Yaoundé.

ecransnoirs.org

Culture
Typography

Fondé en 1997 par l’association Ecrans Noirs dirigée par le réalisateur Bassek Ba Kobio, a pour but de promouvoir et valoriser les cinémas d’Afrique et du monde noir. Il est depuis 2008 un festival compétitif mettant en exergue de nombreux prix et talents. Il est un des rendez vous annuels incontournables du 7è art en Afrique centrale. C’est également l’occasion pour les amateurs et professionnels du 7ème art de renouer avec le film, rencontrer des acteurs et réalisateurs vedettes du continent, s’enrichir de toutes activités annexes développées en dehors des salles de projection (ateliers de formation, rencontres professionnelles, et autres activités culturelles qui auront lieu au village du Festival à Yaoundé. Le Festival Ecran Noir également pour objectifs de promouvoir le Cinéma Africain et le cinéma étranger sur l’Afrique et le monde Noir en les faisant connaitre et aimer par la diffusion des films net la valorisation des métiers connexes qui les entourent. Enfin, permettre aux professionnels du 7è art de s’enrichir de toutes les activités annexes développées en dehors des salles de projection (marché des films, ateliers de formation, colloque, rencontres professionnelles, résidences d’écritures…). Détecter, encourager et récompenser les talents par des prix et des compétitions. Créer un espace de rencontres et d’échanges entre le public et les professionnels…

La 22è édition du festival s’est donc ouvert ce 13 juillet à Yaoundé avec pour thème « La politique et le cinéma ». En tout 70 films sont en compétition dans 11 catégories pour le précieux prix : l’Ecran d’Or. Les projections des différents films se font dans des lieux culturels soigneusement choisis. Il s’agit de Canal Olympia, de l’Institut Français de la culture, du Centre Culturel Camerounais entre autres. L’on aura également comme activités connexes l’élection de la miss Ecran Noir avec comme marraine le Miss Valérie Ayina. Le festival fermera ses portes ce 20 juillet 2018.

Lionel Ella

Si vous avez aimé cet article,

Likez et Partagez